L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) a rencontré le député caquiste Mario Laframboise -
L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) a rencontré le député caquiste Mario Laframboise

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) a rencontré le député caquiste Mario Laframboise

Cette rencontre au mois de juillet avait pour but de discuter de l'habitation, de partager notre expertise et nos visions sur les modifications plus que nécessaires au domaine de l'habitation. Nous avons, à travers nos échanges, pu exprimer nos revendications.

Depuis trop longtemps déjà, nous avons plongé les immeubles à logements dans une situation difficile, notamment, en raison du système de contrôle de loyer. Nous en connaissons maintenant les effets pervers et destructifs sur l'offre de logements locatifs résidentiels. L'APQ fait porter le blâme au gouvernement, tant actuel que passé pour cette situation qui doit être rapidement corrigée.

Lire la suite

Par Service des communications.

Divers

  • Résultats intéressants du rapport de la SCHL sur le comportement des acheteurs -

    Résultats intéressants du rapport de la SCHL sur le comportement des acheteurs

    À Vancouver et à Toronto, 48 % des acheteurs ont dépensé plus que prévu pour l’achat de leur logement. À Montréal, seulement 24 % des acheteurs ont dépassé leur budget.

    À Vancouver et à Toronto, environ 55 % des acheteurs ont participé à une surenchère, contre 17 % à Montréal.

    À Vancouver, 68 % des répondants croient que les acheteurs étrangers exercent une forte influence sur les prix des logements. À Toronto, 48 % des répondants sont du même avis.

Juridique

  • CAMÉRA DE SURVEILLANCE : Jusqu’où va le droit à la vie privée -

    CAMÉRA DE SURVEILLANCE : Jusqu’où va le droit à la vie privée

    Les propriétaires d’immeubles multi-logements qui sont confrontés à des actes criminels, des comportements erratiques, dérangeants ou violents, des actes de vandalisme ou des épisodes de vols dans leurs immeubles peuvent décider de faire installer des caméras de surveillance par mesures de sécurité. On doit se poser la question : quels sont les critères et les balises qui rendent cette installation acceptable aux yeux du droit à la vie privée des résidents? La jurisprudence de la Régie du logement en dresse quelques critères qui nécessitent votre attention.

Divers

  • Qui achète des habitations dans les différents secteurs de la région de Montréal? -

    Qui achète des habitations dans les différents secteurs de la région de Montréal?

    La Société canadienne d'hypothèques et de logement fait la première analyse détaillée de cette question dans son dernier Marché sous la loupe. Pour ce faire, nous avons étudié les ménages ayant acheté un logement à Montréal entre mai 2015 et mai 2016. Voici les caractéristiques que nous avons examinées :

    - provenance géographique du ménage;
    - âge du principal soutien du ménage;
    - type de ménage (personnes vivant seules, couples avec ou sans enfants, et ainsi de suite);
    - revenu médian avant impôt des ménages.

Divers

  • Un parc locatif vieillissant, les statistiques le démontrent! -

    Un parc locatif vieillissant, les statistiques le démontrent!

    Selon le dernier recensement effectué qui date de 2016 par Statistique Canada, 37% des logements de l’agglomération de Montréal sont occupés par des propriétaires.
    Ailleurs, dans la région métropolitaine de recensement de Montréal (RMR), à l’extérieur de l’agglomération de
    Montréal, la proportion de logements occupés par leurs propriétaires s’élève à 72 %.

    Par ailleurs, plus de 161 045 logements font partie d’un ensemble de logements en copropriété, soit 19 % de tous les logements occupés de l’agglomération de Montréal.

Divers

  • Tendances : crédit hypothécaire et à la consommation T4 2017 -

    Tendances : crédit hypothécaire et à la consommation T4 2017

    Source: SCHL

    La SCHL vient de publier son dernier rapport national Tendances du crédit hypothécaire et du crédit à la consommation. Elle y présente un examen détaillé des données du quatrième trimestre de 2017.

    La dette hypothécaire totale a connu une croissance plus lente au quatrième trimestre de 2017 qu’un an plus tôt. Ce ralentissement s’explique en partie par la diminution des ventes d’habitations. Le taux de croissance des dettes sur marges de crédit hypothécaires a plus que doublé par rapport au quatrième trimestre de 2016. Par contre, il demeure inférieur à celui des dettes sur cartes de crédit et prêts automobiles.

Autres nouvelles

Immobilier

Le degré de vulnérabilité global du marché canadien de l'habitation demeure élevé -

Le degré de vulnérabilité global du marché canadien de l'habitation demeure élevé

Source: SCHL

Montréal
Le ratio ventes-nouvelles inscriptions (données désaisonnalisées) s'est établi à près de 69 % à Montréal au premier trimestre de 2018, ce qui demeure à peine inférieur au seuil problématique de 70 %. Ce ratio a connu une hausse pour un septième trimestre d'affilée, puisque les ventes Centris® ont augmenté plus rapidement que les nouvelles inscriptions. Ainsi, le ratio avoisine le seuil de la surchauffe, ce qui maintient une grande pression sur les prix.

Les ventes résidentielles au Canada s’améliorent en juin -

Les ventes résidentielles au Canada s’améliorent en juin

  • Les ventes résidentielles réalisées à l’échelle nationale ont augmenté de 4,1 % de mai à juin.
  • Les ventes réelles (non désaisonnalisées) se situaient à 10,7 % en dessous du niveau atteint en juin 2017.
  • Le nombre de maisons nouvellement inscrites a baissé de 1,8 % de mai à juin.
  • En juin, l’Indice des prix des propriétés MLS® (IPP MLS®) a augmenté de 0,9 % d’une année à l’autre.
  • Le prix de vente moyen au Canada a affiché une baisse de 1,3 % d’une année à l’autre en juin.

Juridique

CAMÉRA DE SURVEILLANCE : Jusqu’où va le droit à la vie privée -

CAMÉRA DE SURVEILLANCE : Jusqu’où va le droit à la vie privéeArticle verrouillé

Les propriétaires d’immeubles multi-logements qui sont confrontés à des actes criminels, des comportements erratiques, dérangeants ou violents, des actes de vandalisme ou des épisodes de vols dans leurs immeubles peuvent décider de faire installer des caméras de surveillance par mesures de sécurité. On doit se poser la question : quels sont les critères et les balises qui rendent cette installation acceptable aux yeux du droit à la vie privée des résidents? La jurisprudence de la Régie du logement en dresse quelques critères qui nécessitent votre attention.

LA SOUS-LOCATION ILLÉGALE PAR LE BAIL AIRBNB PEUT ENTRAÎNER LA RÉSILIATION DU BAIL -

LA SOUS-LOCATION ILLÉGALE PAR LE BAIL AIRBNB PEUT ENTRAÎNER LA RÉSILIATION DU BAILArticle verrouillé

Le locateur en 2017 dépose à la Régie du logement une demande en résiliation du bail et expulsion du locataire et des occupants du logement. Le locateur allègue que le locataire utilise son logement à des fins autres que résidentielles, contrairement à l’article 1856 du Code civil du Québec par le biais d’Airbnb. Ceci cause un préjudice sérieux aux locataires de l’immeuble pour les troubles de jouissance paisible ainsi qu’au locateur par le va-et-vient et le bruit. Enfin, la sous-location se fait sans autorisation contrairement à l’article 1870 du Code civil du Québec.

Réglementation

Au feu, Au feu, les pompiers : feux de cuisson et article de fumeur les plus fréquents -

Au feu, Au feu, les pompiers : feux de cuisson et article de fumeur les plus fréquents

Quand on regarde les nouvelles, il ne se passe pas une semaine sans qu'un incendie n'ait ravagé un immeuble ou des maisons.
Même si plusieurs déclencheurs existent, souvent la cause est un article de fumeur ou un feu de cuisson.

L'an dernier nous vous avons parlé des feux qui prennent naissance dans les pots de fleurs. Des mégots écrasés dans des produits chimiques des pots de fleurs et qui quelques heures après s'enflamment.

Selon les statistiques sur les incendies déclarés en 2015 par la sécurité incendie au Québec, des 165 418 appels transmis aux services de sécurité incendie en 2015, 17 038 concernaient le combat du feu.

La Régie du logement et un monde locatif inespéré -

La Régie du logement et un monde locatif inespéré

Les travaux parlementaires se finissent à peine et l'Association des Propriétaires du Québec (APQ) espère que les députés et la ministre responsable de l'Habitation, Mme Lise Thériault, puissent prendre le temps d'examiner les problèmes locatifs cet été.
Même si des élections auront lieu le 1er octobre 2018 et qu'aucun changement majeur n'a été annoncé, l'APQ espère que la démesure entre les droits des propriétaires par rapport aux locataires fassent discuter les chefs de partis politiques.