La nouvelle simulation de crise du BSIF aura pour effet de limiter l'augmentation des prix des propriétés à 4,9 % en 2018 -
La nouvelle simulation de crise du BSIF aura pour effet de limiter l'augmentation des prix des propriétés à 4,9 % en 2018

La nouvelle simulation de crise du BSIF aura pour effet de limiter l'augmentation des prix des propriétés à 4,9 % en 2018

  • L'incidence de la nouvelle simulation de crise devrait être limitée au premier semestre de 2018 pour la plupart des principaux marchés
  • Le risque de hausse des prix dans la région du Grand Toronto et dans le Grand Vancouver est toujours présent alors que le risque d'une correction majeure des marchés s'estompe
  • Les politiques cumulatives pourraient avoir des conséquences imprévues sur les marchés du logement en difficulté
Lire la suite

Par Service des communications.

Source: Royal Lepage

Immobilier

  • Investissement en construction résidentielle, troisième trimestre de 2017 -

    Investissement en construction résidentielle, troisième trimestre de 2017

    L'investissement en construction résidentielle s'est chiffré à 35,8 milliards de dollars au troisième trimestre, ce qui représente une hausse de 9,1 % par rapport à la même période en 2016 et l'augmentation la plus marquée depuis le quatrième trimestre de 2012.

    Pour la première fois en cinq ans, l'investissement en construction résidentielle a augmenté d'une année à l'autre dans chaque province. L'Ontario, le Québec et l'Alberta ont enregistré les hausses les plus marquées au troisième trimestre.

Immobilier

  • Forte hausse de la tendance des mises en chantier d’habitations au Canada en novembre -

    Forte hausse de la tendance des mises en chantier d’habitations au Canada en novembre

    La tendance des mises en chantier d’habitations s’est chiffrée à 226 270 en novembre 2017, comparativement à 216 642 en octobre 2017, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) de mises en chantier d’habitations.

    « En novembre, la tendance des mises en chantier d’habitations a atteint son plus haut niveau en près de 10 ans, grâce à une deuxième hausse mensuelle d’affilée de la construction de logements collectifs, a déclaré Bob Dugan, économiste en chef de la SCHL. Cette hausse de l’activité tient principalement aux logements collectifs commencés à Toronto, où les signes de construction excessive sont faibles en raison de la baisse des stocks de logements collectifs achevés et non écoulés et de la forte demande. »

Divers

  • La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1 % -

    La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1 %

    Source: Banque du Canada

    La Banque du Canada a annoncé aujourd’hui qu’elle maintient le taux cible du financement à un jour à 1 %. Le taux officiel d’escompte demeure à 1 1/4 %, et le taux de rémunération des dépôts, à 3/4 %.

    L’économie mondiale évolue largement comme prévu dans le Rapport sur la politique monétaire (RPM) d’octobre. Aux États-Unis, la croissance au troisième trimestre a été plus robuste qu’escompté, mais on s’attend encore à ce qu’elle se modère dans les prochains mois. La croissance s’est raffermie dans les autres économies avancées. Parallèlement, les prix du pétrole ont augmenté et les conditions financières se sont assouplies.

Réglementation

  • Marijuana : Sondage auprès des propriétaires de logements locatifs -

    Marijuana : Sondage auprès des propriétaires de logements locatifs

    Avant la présentation du projet de loi "Loi constituant la Société québécoise du cannabis, édictant la Loi encadrant le
    cannabis et modifiant diverses dispositions en matière de sécurité routière" du Gouvernement provincial, l'APQ a voulu sonder les propriétaires sur les inquiétudes et comment éviter cette drogue dans leurs immeubles.

    Craignez-vous que la fumée causée par la consommation de la marijuana dérangera vos locataires suffisamment pour générer des plaintes?
    73% des répondants ont répondu oui.

Divers

Autres nouvelles

Immobilier

La nouvelle simulation de crise du BSIF aura pour effet de limiter l'augmentation des prix des propriétés à 4,9 % en 2018 -

La nouvelle simulation de crise du BSIF aura pour effet de limiter l'augmentation des prix des propriétés à 4,9 % en 2018

Source: Royal Lepage

  • L'incidence de la nouvelle simulation de crise devrait être limitée au premier semestre de 2018 pour la plupart des principaux marchés
  • Le risque de hausse des prix dans la région du Grand Toronto et dans le Grand Vancouver est toujours présent alors que le risque d'une correction majeure des marchés s'estompe
  • Les politiques cumulatives pourraient avoir des conséquences imprévues sur les marchés du logement en difficulté

Investissement en construction résidentielle, troisième trimestre de 2017 -

Investissement en construction résidentielle, troisième trimestre de 2017

L'investissement en construction résidentielle s'est chiffré à 35,8 milliards de dollars au troisième trimestre, ce qui représente une hausse de 9,1 % par rapport à la même période en 2016 et l'augmentation la plus marquée depuis le quatrième trimestre de 2012.

Pour la première fois en cinq ans, l'investissement en construction résidentielle a augmenté d'une année à l'autre dans chaque province. L'Ontario, le Québec et l'Alberta ont enregistré les hausses les plus marquées au troisième trimestre.

Juridique

Les principes guidant le tribunal lors du non-respect d’une ordonnance pour un locataire -

Les principes guidant le tribunal lors du non-respect d’une ordonnance pour un locataireArticle verrouillé

Le 17 septembre 2015, le tribunal ordonne aux locateurs d’effectuer différentes réparations dans le logement concerné. Dans cette décision, le tribunal rend l’ordonnance suivante contre le locataire :
« ORDERS the tenant to give access to the dwelling to the landlords and/or their representatives and tradesman pursuant to his receipt, in writing of a notice of 24 hours to the effect that the landlords wish to inspect the property, make repairs or improvements therein or show it to prospective buyers. »

Cet article est réservé aux membres APQ, connectez-vous pour lire la suite.

La reprise de logement: attention avant de changer d'idée! -

La reprise de logement: attention avant de changer d'idée!Article verrouillé

Le mois de décembre rime souvent avec avis de reprise de logement. En effet, il s'agit du moment, dans bien des cas, où il faut penser à envoyer, si ce n'est pas déjà fait, un avis de reprise de logement si on souhaite aller habiter dans un de nos logements, ou en faire profiter un membre de notre famille. Cet avis est envoyé avant les augmentations de loyer, soit minimum 6 mois avant la fin du bail, pour les baux de plus de 6 mois, ou 6 mois avant la date de reprise s’il s’agit d’un bail à durée indéterminée (bail verbal, par exemple). L’avis est d’un mois avant la fin du bail pour un bail de 6 mois ou moins.

Cet article est réservé aux membres APQ, connectez vous pour lire la suite.

Réglementation

Marijuana : Sondage auprès des propriétaires de logements locatifs -

Marijuana : Sondage auprès des propriétaires de logements locatifs

Avant la présentation du projet de loi "Loi constituant la Société québécoise du cannabis, édictant la Loi encadrant le
cannabis et modifiant diverses dispositions en matière de sécurité routière" du Gouvernement provincial, l'APQ a voulu sonder les propriétaires sur les inquiétudes et comment éviter cette drogue dans leurs immeubles.

Craignez-vous que la fumée causée par la consommation de la marijuana dérangera vos locataires suffisamment pour générer des plaintes?
73% des répondants ont répondu oui.

Le BSIF resserre ses attentes en matière de souscription de prêts hypothécaires résidentiels dans sa ligne directrice B-20 révisée -

Le BSIF resserre ses attentes en matière de souscription de prêts hypothécaires résidentiels dans sa ligne directrice B-20 révisée

Le BSIF publie la nouvelle version de cette ligne directrice B-20 à des fins de consultation publique. Dans cette nouvelle version, qui a été harmonisée avec le libellé de la lettre de juillet 2016, le BSIF clarifie ses attentes rehaussées à différents égards, notamment :

  • l’obligation d’effectuer une simulation de crise afin d’établir l’admissibilité à tout prêt hypothécaire non assuré;
  • l’exigence selon laquelle les mesures du ratio prêt-valeur (RPV) doivent demeurer dynamiques et être adaptées à la conjoncture du marché local lorsqu’elles servent de mesure de contrôle du risque, comme c’est le cas lors de la détermination de l’admissibilité des emprunteurs;
  • l’interdiction expresse de conclure des accords de prêts conjoints dans le but, réel ou apparent, de contourner les exigences réglementaires.