Indice des prix des logements neufs, mai 2013

Publié le par Service des communications

Sujet(s):

Source: Statistique Canada

Indice des prix des logements neufs, mai 2013
L'Indice des prix des logements neufs (IPLN) a progressé de 0,1 % en mai, après avoir connu une hausse de 0,2 % en avril et une série d'augmentations similaires au cours des 12 derniers mois.

Calgary a contribué le plus à la hausse à l'échelle nationale en mai, les prix des logements neufs y ayant augmenté de 0,9 %. Selon les constructeurs, les prix plus élevés ont été principalement attribuables à la hausse des coûts des matériaux et de la main-d'œuvre.

Les prix ont augmenté de 0,6 % à St. Catharines–Niagara et dans la région combinée de Sudbury et Thunder Bay. Les constructeurs des deux régions métropolitaines ont mentionné les coûts plus élevés des matériaux et de la main-d'œuvre comme étant la principale raison de la hausse. Il s'agit du mouvement de prix mensuel le plus important à Sudbury et Thunder Bay depuis mai 2012, alors que les prix avaient augmenté de 1,6 %. Depuis, les prix des logements neufs dans la région ont connu une croissance légère et parfois nulle.

Winnipeg a aussi enregistré une hausse importante des prix des logements neufs, qui ont augmenté de 0,5 % en mai. Les prix mensuels dans la région augmentent depuis le début de 2012. Les constructeurs ont indiqué des coûts plus élevés des matériaux pour les logements neufs vendus mais pas encore terminés, en raison de la nouvelle taxe de vente provinciale qui prend effet en juillet.

En mai, les prix ont diminué de 0,3 % à Ottawa–Gatineau et de 0,2 % à Vancouver et à Edmonton, les constructeurs de ces trois régions ayant déclaré des prix de vente plus faibles.

Les prix sont demeurés inchangés dans 5 des 21 régions métropolitaines visées par l'enquête.


Winnipeg affiche la hausse des prix la plus élevée d'une année à l'autre

D'une année à l'autre, l'IPLN a augmenté de 1,8 % au cours de la période de 12 mois se terminant en mai, après avoir connu une hausse annuelle de 2,0 % au cours de chacun des deux mois précédents. Il s'agit de l'augmentation annuelle la plus faible de l'indice depuis mars 2010 (+1,7 %).

La région combinée de Toronto et Oshawa est celle qui a le plus contribué à la hausse, l'augmentation d'une année à l'autre des prix de vente des entrepreneurs s'établissant à 2,6 %. Les hausses de prix annuelles dans cette région ont continué de montrer des signes de ralentissement, après avoir connu une croissance soutenue tout au long de 2011 et au début de 2012.

Depuis décembre 2012, Winnipeg a enregistré les mouvements de prix les plus importants d'une année à l'autre au Canada. Les prix des logements neufs ont augmenté de 5,8 % en mai, après avoir connu une hausse de 5,5 % en avril.

D'autres augmentations significatives d'une année à l'autre ont été enregistrées à Calgary (+5,3 %), à St. Catharines–Niagara (+3,3 %) et à Halifax (+2,9 %). Les hausses annuelles de prix dans ces trois régions se sont généralement accélérées vers la fin de 2012 et jusqu'en 2013.

Parmi les 21 régions métropolitaines visées par l'enquête, seules Victoria (-0,7 %) et Vancouver (-0,9 %) ont affiché des baisses de prix sur 12 mois en mai. Cela faisait suite à une série de 16 baisses annuelles consécutives dans les deux régions de la Colombie-Britannique.

0 Réponse à “Indice des prix des logements neufs, mai 2013”

Laisser un commentaire