MODÉRATION DES MISES EN CHANTIER AU QUÉBEC EN 2016-2017

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Immobilier

Source: SCHL

MODÉRATION DES MISES EN CHANTIER AU QUÉBEC EN 2016-2017

Les  mises  en  chantier  au  Québec  modéreront  cette  année  et augmenteront  légèrement  en  2016,  selon  les  dernières  prévisions  effectuées  par  la  Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).

« Une accélération graduelle de la croissance économique du Québec apportera un certain stimulus à la  demande  d’habitation  en  2016  et  2017.  Par  conséquent,  le  marché  de  la  revente  se  resserrera quelque peu et les prix demeureront soutenus » selon Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le  Québec.  «  Pendant ce temps, les effets du vieillissement de la population  dans la province, contribueront à la construction résidentielle, en particulier au segment de marché multi résidentiel »

Il  est  invraisemblable  que  la  croissance  modérée  de  l’emploi  et  le  resserrement  du  marché  de  la revente aient un effet significatif sur la demande de maisons individuelles au cours de la période à l’étude. La demande sur ce marché sera  encore freinée par la demande croissante d’appartements.
Les mises en chantier évolueront dans  un intervalle de 8 200 à 10 900 en 2016 et de 7 800 à 11 700 l’année suivante.

Alors  que  les  mises  en chantier  de copropriétés  continuent d’être retenues  par  des  niveaux  d’offre relativement élevés, le renouvellement d’activité, observé dans certaines régions de la province, dans le  segment  des  résidences  pour  personnes  âgées  ainsi  que  dans  celui  des  appartements  locatifs traditionnels, haussera les mises en chantier de logements collectifs en 2016 et  en  2017. Les mises en chantier se situeront dans un intervalle allant de 21 300 à 28 200 unités l’an prochain. Au moment présent, l’intervalle pour 2017  inclut une borne inférieure de 20 200 mises en chantier et une borne supérieure de 30 300 unités.

Les  ventes  de  maisons  enregistrées  par  Centris®  devraient  augmenter  légèrement  au  cours  des deux prochaines années, en ligne avec la croissance de l’emploi. Entre 67 600 et 81 300 reventes devraient être enregistrées en 2016. À l’heure actuelle, l’intervalle pour 2017 est  de 63 100 à  89 400 reventes.

En dépit de niveaux d’offre relativement élevés dans certains segments de marché, un resserrement graduel soutiendra la croissance des prix pendant les deux prochaines années. Dans ce contexte, les prix de maisons existantes se situeront à l’intérieur d’une fourchette allant de 264 500 $ à 293 500 $ l’an prochain, et allant de 256 200 $ à 311 300 $ en 2017.

0 Réponse à “MODÉRATION DES MISES EN CHANTIER AU QUÉBEC EN 2016-2017”

Laisser un commentaire