Permis de bâtir, mai 2017

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Immobilier

Permis de bâtir, mai 2017

En mai, la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a augmenté de 8,9 % par rapport à avril pour s'établir à 7,7 milliards de dollars, ce qui représente la troisième valeur en importance jamais enregistrée. À l'échelle nationale, cette hausse est principalement attribuable à l'accroissement des intentions de construction résidentielle, particulièrement en Ontario. La valeur totale des permis de bâtir a crû dans sept provinces en mai, et toutes les composantes ont affiché des augmentations, sauf celle des structures institutionnelles.

Secteur résidentiel : croissance des intentions de construction de logements multifamiliaux et unifamiliaux

En mai, la valeur des permis de construction résidentielle délivrés par les municipalités s'est chiffrée à 5,0 milliards de dollars, en hausse de 10,8 % par rapport au mois précédent. Six provinces ont enregistré des augmentations au cours du mois, l'Ontario venant en tête, suivi de loin de l'Alberta et de la Colombie-Britannique.

La composante des logements multifamiliaux a affiché une hausse de 15,0 % en mai pour atteindre 2,3 milliards de dollars, après une croissance de 6,9 % en avril. Un accroissement des intentions de construction a été observé pour chaque type de logements multifamiliaux, en particulier les maisons en rangée. Par ailleurs, la valeur des permis de construction de logements unifamiliaux a augmenté de 7,4 % pour s'établir à 2,7 milliards de dollars en mai, ce qui est surtout attribuable aux maisons unifamiliales en Ontario.

En mai, les municipalités canadiennes ont approuvé la construction de 18 037 nouveaux logements (+7,2 % par rapport à avril), soit 12 032 unités multifamiliales (+11,8 %) et 6 005 unités unifamiliales (-1,0 %). C'est l'Ontario qui a le plus contribué à l'augmentation du nombre de nouveaux logements approuvés en mai, alors que 35 860 nouveaux logements ont été approuvés de janvier à mai dans cette province. Par comparaison, l'Ontario avait approuvé la construction de 30 661 nouveaux logements de janvier à mai 2016.

Pour un second mois consécutif, le nombre de nouvelles unités multifamiliales approuvées a augmenté en Colombie-Britannique, après une diminution marquée en mars 2017. À l'Île-du-Prince-Édouard, plus de 100 nouvelles unités multifamiliales ont été approuvées au cours du mois, pour une quatrième fois seulement depuis janvier 1989.

Secteur non résidentiel : hausse des composantes commerciale et industrielle

En mai, la valeur des permis de construction non résidentielle délivrés s'est accrue de 5,6 % pour s'établir à 2,7 milliards de dollars, ce qui représente une troisième augmentation mensuelle consécutive. L'Alberta et le Nouveau-Brunswick sont arrivés en tête des cinq provinces qui ont inscrit des hausses dans le secteur non résidentiel au cours du mois.

La composante commerciale a affiché une croissance de 12,9 % en mai pour atteindre 1,5 milliard de dollars, sous l'effet de la progression de plusieurs catégories de bâtiments, et plus particulièrement des intentions de construction dans les secteurs du commerce de détail et du commerce de gros. En mai, la valeur des permis de construction commerciale a augmenté dans toutes les provinces, sauf la Nouvelle-Écosse et l'Alberta.

La composante industrielle a progressé de 9,8 % pour s'établir à 545 millions de dollars en mai. Cette augmentation mensuelle, la troisième de suite, s'explique principalement par l'accroissement des intentions de construction de bâtiments rattachés à l'entretien en Ontario.

En revanche, la valeur des permis de bâtir délivrés pour les structures institutionnelles a fléchi de 9,1 % pour se situer à 719 millions de dollars en mai, après un mois d'avril caractérisé par de fortes intentions de construction d'immeubles gouvernementaux administratifs et d'installations médicales.

 

Provinces et régions métropolitaines de recensement

En mai, sept provinces ont vu croître la valeur totale des permis de bâtir, l'Ontario et l'Alberta arrivant en tête. Par ailleurs, une hausse des intentions de construction a été observée dans 22 des 36 régions métropolitaines de recensement (RMR), plus particulièrement à Hamilton, à Toronto, à Calgary et dans la partie ontarienne d'Ottawa–Gatineau.

En Ontario, la croissance enregistrée en mai est surtout attribuable au secteur résidentiel, alors que les composantes des logements multifamiliaux et des logements unifamiliaux étaient en progression dans la RMR de Toronto. De plus, la composante industrielle en Ontario a connu une troisième augmentation mensuelle d'affilée, alors que la croissance en mai découlait surtout de la hausse des intentions de construction de bâtiments rattachés à l'entretien dans la RMR de Hamilton. Enfin, la composante commerciale, plus précisément la catégorie des hôtels et des restaurants, a mené l'augmentation de la valeur totale des permis de bâtir dans la partie ontarienne de la RMR d'Ottawa–Gatineau en mai.

L'accroissement des intentions de construction en Alberta en mai est attribuable aux structures institutionnelles, ainsi qu'aux logements multifamiliaux. Cette hausse a coïncidé avec une progression marquée de la composante des logements multifamiliaux dans la RMR de Calgary, mais elle a été atténuée par une baisse des intentions de construction de toutes les composantes dans la RMR d'Edmonton au cours du mois, sauf la composante institutionnelle.

Fort McMurray

Le mois de mai 2017 correspond au premier anniversaire du début des feux de forêt à Fort McMurray en 2016.

Au cours de cette période, la municipalité de Wood Buffalo a établi des records tant pour le nombre non désaisonnalisé de permis de bâtir délivrés que pour la valeur non désaisonnalisée des permis de construction de logements résidentiels.

Pendant la période de 12 mois ayant pris fin en mai, 1 817 permis de construction résidentielle d'une valeur totale de 493 millions de dollars ont été délivrés pour Wood Buffalo, comparativement à une moyenne annuelle de 1 311 permis de construction résidentielle d'une valeur totale de 194 millions de dollars depuis le début du 21e siècle. En mai 2017 seulement, 305 permis de construction résidentielle d'une valeur totale de 92 millions de dollars ont été délivrés, soit les niveaux les plus élevés observés depuis janvier 2000.

0 Réponse à “Permis de bâtir, mai 2017”

Laisser un commentaire