Indice des prix des logements neufs, février 2013

Publié le par Service des communications

Source: Statistique Canada

L'Indice des prix des logements neufs (IPLN) a augmenté de 0,2 % en février, après avoir connu une hausse de 0,1 % en janvier et des augmentations similaires au cours de la deuxième moitié de 2012.

Graphique 1 
Indice des prix des logements neufs
Graphique 1 : Indice des prix des logements neufs

Calgary a contribué le plus à la croissance observée en février, enregistrant une hausse de 1,0 % par rapport à janvier. Il s'agit de la plus forte augmentation d'un mois à l'autre dans cette région depuis mai 2007. Selon les constructeurs, les prix plus élevés étaient principalement attribuables à la hausse des coûts des matériaux et de la main-d'œuvre.

La plus forte hausse mensuelle des prix en février a été enregistrée à Regina (+1,4 %), où les constructeurs ont déclaré des coûts d'exploitation plus élevés et une pénurie de terrains aménagés. À Halifax, les prix ont augmenté de 0,9 % par rapport à janvier, les constructeurs indiquant des coûts plus élevés pour les matériaux, la main-d'œuvre et les terrains aménagés comme les principaux facteurs à l'origine de cette hausse. Les deux régions ont connu leurs plus fortes augmentations de prix depuis février 2012.

À Ottawa–Gatineau, les prix des logements neufs ont diminué de 0,2 % pour un deuxième mois d'affilée, alors qu'à St. John's, les prix ont reculé de 0,1 %. Selon les déclarations des constructeurs, les conditions du marché étaient à l'origine des prix plus bas dans les deux régions.

En février, après six mois consécutifs de croissance, les prix étaient inchangés dans la région métropolitaine combinée de Toronto et Oshawa. Les prix étaient aussi inchangés dans huit autres régions métropolitaines visées par l'enquête.

Graphique 2 
Winnipeg affiche la hausse des prix la plus élevée d'une année à l'autre
Graphique 2 : Winnipeg affiche la hausse des prix la plus élevée d'une année à l'autre

D'une année à l'autre, l'IPLN a augmenté de 2,1 % au cours de la période de 12 mois se terminant en février, après avoir progressé de 2,2 % le mois précédent.

La région métropolitaine combinée de Toronto et Oshawa est celle qui a le plus contribué à cette augmentation, la hausse d'une année à l'autre des prix de vente des entrepreneurs s'y étant établie à 3,7 % en février, comparativement à 5,8 % au cours de la même période en 2012. La croissance annuelle des prix dans cette région connaît un ralentissement depuis octobre 2012, malgré une légère accélération en janvier.

Pour un troisième mois consécutif, Winnipeg a enregistré la hausse de prix la plus forte d'une année à l'autre au Canada. Les prix ont augmenté de 5,5 % par rapport à février 2012; cependant, la croissance observée est légèrement inférieure à la hausse annuelle de 5,9 % enregistrée en janvier. L'augmentation est en grande partie attribuable aux coûts plus élevés des terrains aménagés dans cette région métropolitaine.

À Calgary, les prix annuels ont augmenté de 4,3 %, et leur croissance s'est accélérée au cours des cinq derniers mois. D'autres augmentations significatives d'une année à l'autre ont été enregistrées à St. Catharines–Niagara et à Halifax (+2,7 % dans les deux cas).

Parmi les 21 régions métropolitaines visées par l'enquête, 4 ont affiché des diminutions de prix sur 12 mois en février. Les baisses annuelles les plus fortes ont encore une fois été enregistrées en Colombie-Britannique, où les prix des logements neufs ont diminué de 2,2 % à Victoria et de 0,6 % à Vancouver. Vancouver et Victoria n'ont pas connu d'augmentation annuelle des prix des logements neufs depuis septembre 2011 et septembre 2008 respectivement.

0 Réponse à “Indice des prix des logements neufs, février 2013”

Laisser un commentaire