Recul important de la construction résidentielle au Québec

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: SCHL

Recul important de la construction résidentielle au Québec

Le dernier relevé des mises en chantier effectué par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) révèle une baisse de la construction résidentielle au Québec. En effet, on a dénombré quelque 2 700 nouveaux logements en juillet dans les régions urbaines de 10 000 habitants et plus, ce qui représente une diminution de 31 % comparativement au même mois de l'an dernier.

Le segment des logements collectifs a enregistré le recul le plus important (-40 %). "Même si l'activité connaît une certaine volatilité, on remarque tout de même une tendance à la baisse depuis un an et demi", note Patricia Dépot, analyste de marché à la SCHL. Un regard sur les données relatives aux régions de 50 000 habitants et plus nous indique cependant que le nombre d'immeubles d'appartements mis en chantier est plus élevé qu'auparavant; mais que la taille des nouveaux ensembles d'habitation tend à diminuer. En effet, on comptait en moyenne 10 logements par immeuble au début de 2004, mais ce nombre est plutôt de 7 à 8 à l'heure actuelle. Etant donné le ralentissement de la demande au cours des derniers mois, les promoteurs sont sans doute plus prudents et construisent de plus petits immeubles, en plusieurs phases.

Dans une moindre mesure, la construction de maisons individuelles a aussi connu un ralentissement (-18 %). Contrairement au segment des logements collectifs, la tendance à la baisse est plus nette pour celui des maisons individuelles. Le bilan des sept premiers mois indique d'ailleurs une diminution de 10 %. "La réalité démographique nous rattrape, puisque le solde migratoire n'est plus aussi élevé qu'en 2002-2004, ce qui entraîne une réduction de la demande de nouveaux logements", rappelle l'analyste de marché.

Les résultats régionaux révèlent quelques divergences. Alors qu'à Montréal, Québec, Granby et Saint-Jean-sur-Richelieu, le bilan des sept premiers mois de l'année affiche un recul, il est en hausse dans les autres régions de 50 000 habitants et plus. Dans la plupart des cas, c'est le segment des logements collectifs et, plus particulièrement, celui des appartements qui explique une bonne part de l'activité.

Ailleurs au Canada, seules les provinces de l'Ontario (-7 %) et de Terre-Neuve (-16 %) suivent la même tendance que le Québec en ce qui concerne le nombre cumulatif des mises en chantier depuis janvier. Dans les autres provinces, on constate plutôt une tendance à la hausse.

La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) est l'organisme national responsable de l'habitation au Canada, et ce, depuis plus de 60 ans. Elle contribue à améliorer les conditions de vie et le bien-être des Canadiens par l'entremise de quatre secteurs d'activité : le financement de l'habitation, l'aide au logement, la recherche et la diffusion de l'information, et la promotion des exportations. La SCHL veille à ce que les Canadiens aient accès à un large éventail de logements de qualité, à coût abordable, et elle favorise la création de collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

0 Réponse à “Recul important de la construction résidentielle au Québec”

Laisser un commentaire