Comme prévu, les mises en chantier diminuent au Québec

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Comme prévu, les mises en chantier diminuent au Québec

En juillet 2008, on a dénombré un total de 3 122 mises en chantier dans les centres urbains du Québec de 10 000 habitants et plus, provoquant une diminution de celles-ci de 3 %, en comparaison avec la même période l'an dernier. Par contre, il s'agit quand même d'une légère baisse.

Les chiffres ont été rendus disponibles à partir de l'Enquête mensuelle effectuée par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Dans l'ensemble des RMR du Québec, 2 582 logements ont été commencés en juillet 2008 contre 2 626 en juillet 2007.

Depuis le début de l'année 2008, le nombre de mises en chantier des maisons individuelles s'est fait dépasser par celles des logements collectifs. On note ainsi une augmentation des mises en chantier des logements collectifs de l'ordre de 5 %, si on compare ainsi le mois de juillet 2008 à la même période en 2007.

Frédéric Brie, analyste de marché à la SCHL précisait : « L'abordabilité relative des copropriétés et des maisons jumelées et en rangée, par comparaison aux maisons individuelles, alimente la demande de propriétés de ce type, surtout dans les grands centres urbains. Cela contribue à accroître, dans l'ensemble, les mises en chantier de logements collectifs, et ce, en dépit de la baisse enregistrée dans le sous-segment des logements collectifs. »

En juillet 2008, on a constaté des résultats assez différents dans les RMR du Québec. Pendant qu'on a connu de fortes augmentations à Trois-Rivières (+ 21 %), à Sherbrooke (+21%) et à Montréal (+10%), des baisses importantes ont été constatées dans d'autres villes telles que Québec (-14%), Gatineau (-39%), et Saguenay (-42%).

Dans les autres centres comparables, on a enregistré des hausses de 30 % à St-Hyacinthe et de 22 % à Drummondville, mais des baisses de mises en chantier ont été constatées pour les villes de Granby (-15%); Saint-Jean-sur Richelieu (-18%), et Shawinigan (-76%).

0 Réponse à “Comme prévu, les mises en chantier diminuent au Québec”

Laisser un commentaire