Le Québec conserve une bonne cadence de ses mises en chantier contrairement aux autres régions du Canada

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Le Québec conserve une bonne cadence de ses mises en chantier contrairement aux autres régions du Canada

Le nombre de mises en chantier résidentielles seront encore nombreuses au cours de l'année 2008, alors qu'on devrait en dénombrer pas moins de 46 600 au Québec, et la SCHL laisse savoir que ce rythme devrait se conserver en 2009, alors qu'on en prévoit 45 750.

La conjoncture se maintiendra, tant au niveau des mises en chantier, que des taux d'intérêt hypothécaires, de l'emploi, et de l'immigration jusqu'à la fin de 2009.

Bertrand Recher, économiste principal à la SCHL a déclaré : « Même si les conditions liées à l'achat d'une habitation sont, depuis peu, moins favorables qu'auparavant, la croissance économique et démographique observée durant la dernière année contribuera à maintenir la demande de logements dans la province à des niveaux relativement élevés, tant en 2008 qu'en 2009. L'économie provinciale se développera grâce aux dépenses intérieures et aux investissements, tandis que la récente expansion de l'emploi et la hausse du revenu disponible continueront d'alimenter la demande. Aussi, la valeur élevée du dollar canadien a stimulé les investissements privés. À court terme, les travaux d'infrastructures du gouvernement et les réductions d'impôt seront d'importants facteurs de croissance économique. »

Par contre, l'analyste précise que les perspectives d'exportations restent moroses pour le Québec, alors que le taux de change actuel, la concurrence étrangère grandissante et le repli de la demande internationale, en particulier dans le secteur de la fabrication, continue à saper la croissance du PIB.

Le taux de croissance économique du Québec devrait s'établir à 0,9 % cette année, et pourrait être inférieur à 2 % en 2009. Du côté de l'emploi, la croissance devrait s'établir à 1 %.

Les spécialistes de la SCHL croient aussi que les taux d'intérêt des prêts hypothécaires ne devraient augmenter que légèrement, même en 2009. On prévoit la mise en chantier de 20 000 maisons idividuelles tant en 2008 qu'en 2009. Au niveau des maisons pour personnes retraitées, les mises en chantier diminueront pour une première fois depuis de fortes années d'activités, mais on prévoit quand même la construction de 27 500 logements de ce type en 2008 et encore 26 000 autres en 2009.

Enfin, avec un repli des ventes et l'augmentation des stocks, la croissance des prix s'atténuera au cours des prochaines années. Les hausses de prix des maisons ne devraient pas dépasser 5 % en 2008, et aussi en 2009.

0 Réponse à “Le Québec conserve une bonne cadence de ses mises en chantier contrairement aux autres régions du Canada”

Laisser un commentaire