Migration interrégionale : les régions des Laurentides et de Lanaudière les plus attirantes

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: Institut de la statistique du Québec

Migration interrégionale : les régions des Laurentides et de Lanaudière les plus attirantes
Plus de 213 000 Québécois ont changé de région administrative de résidence entre 2009 et 2010, soit environ 2,8 % de la population. Comme ce fut le cas au cours des 10 dernières années, les régions adjacentes à Montréal sont celles qui ont le plus bénéficié de la migration interrégionale. Entre 2009 et 2010, les régions des Laurentides, de Lanaudière, de Laval et de la Montérégie étaient en tête de file, alors que leur population a augmenté respectivement de 0,95 %, 0,94 %, 0,74 % et 0,46 % grâce aux échanges migratoires. Sept autres régions administratives affichent des bilans positifs au chapitre de la migration interrégionale, dont la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (+ 0,15 %) pour une première fois en plus de 10 ans. Finalement, six régions présentent un bilan migratoire interrégional négatif, avec Montréal en bas de liste, où 1,28 % des résidants se sont déplacés vers d'autres régions administratives.

0 Réponse à “Migration interrégionale : les régions des Laurentides et de Lanaudière les plus attirantes”

Laisser un commentaire