RBC prévoit une croissance modeste pour le Québec en 2007

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Divers,

Source: Groupe financier RBC

RBC prévoit une croissance modeste pour le Québec en 2007

L'économie du Québec devrait progresser de 2,1 pour cent en 2007, un taux modeste, selon les plus récentes prévisions économiques publiées par RBC.

"La croissance économique du Québec a été inférieure à la moyenne nationale en 2006 et le sera encore en 2007, dit Craig Wright, vice-président et économiste en chef, à RBC. Quoique faible, la croissance sera régulière, et plusieurs facteurs la soutiendront, comme des mesures fiscales incitatives et la vigueur des investissements des entreprises."

Selon le rapport de RBC, la diversité du secteur manufacturier du Québec a atténué l'effet de frein de ce secteur sur la croissance, et les livraisons manufacturières ont progressé de 3 pour cent en 2006. RBC estime que la conjoncture restera positive en 2007 pour les grands secteurs de l'économie provinciale comme l'aéronautique et les industries de première transformation des métaux (en particulier l'aluminium).

L'économie du Québec bénéficiera aussi d'une stimulation, en partie grâce à l'accroissement des transferts fédéraux. "Si le budget du Québec est adopté dans sa forme actuelle, il stimulera encore davantage l'économie, notamment grâce à une entente d'équité salariale qui ajoutera à elle seule près d'un quart de point à la croissance à court terme", ajoute M. Wright.

RBC note que, comme ailleurs au Canada, les investissements massifs des entreprises compenseront le tassement du marché immobilier. Les investissements dans l'industrie de la fabrication seront stimulés par les mesures d'accélération des amortissements prévues dans le budget fédéral. L'amortissement sur deux ans de certains biens d'équipement et la multiplication par deux des taux d'amortissement des bâtiments non résidentiels et des ordinateurs devraient soutenir les projets d'investissement cette année et compenser en partie le ralentissement attendu l'an prochain avant que les grands projets soient bien entamés en 2009.

Du côté de l'économie canadienne, RBC prévoit que l'écart de croissance entre les provinces plus lourdement axées sur les ressources naturelles et le centre du Canada se resserra en 2007-2008. Terre-Neuve-et-Labrador se classera en tête pour la croissance cette année avec un taux de 4 pour cent, et sera suivie de l'Alberta, avec un taux de 3,6 pour cent. L'Ile-du-Prince-Edouard et l'Ontario seront en queue du peloton avec des taux de croissance d'environ deux pour cent.

Les Perspectives provinciales des Services économiques RBC évaluent les provinces sous l'angle de la croissance économique, de la progression de l'emploi, du taux de chômage, de la hausse du revenu des particuliers, du commerce de détail, des mises en chantier dans l'habitation et de l'indice des prix à la consommation.

Rapport disponible sur www.rbc.com/economie/marche/pdf/provf.pdf) .

0 Réponse à “RBC prévoit une croissance modeste pour le Québec en 2007”

Laisser un commentaire