Section: Juridique

Date des avis d'augmentation de loyer

Article verrouillé Publié le par Service des communications

Date des avis d'augmentation de loyer -

Date des avis d'augmentation de loyer

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) souhaite rappeler aux propriétaires de logements locatifs que le délai pour envoyer un avis de modification de bail est de 3 à 6 mois avant la fin du bail, pour un bail d'une durée de 12 mois. Ainsi, pour un bail se terminant au 30 juin, vous avez jusqu'au 31 mars pour envoyer l'avis de modification de bail au locataire.

Attention, ce délai est réduit à 1à 2 mois avant la fin du bail s'il s'agit d'un bail de moins de 12 mois.

Prochaine conférence : Taux d'inoccupation et portrait du marché de l'habitation

Article verrouillé Publié le par Estelle Fabre

Prochaine conférence : Taux d'inoccupation et portrait du marché de l'habitation -

Prochaine conférence : Taux d'inoccupation et portrait du marché de l'habitation

Le recouvrement à la suite d'un jugement de la Régie du logement (partie 2)

Article verrouillé Publié le par Me Kevin J. Lebeau

Le recouvrement à la suite d'un jugement de la Régie du logement (partie 2) -

Le recouvrement à la suite d'un jugement de la Régie du logement (partie 2)

Si pendant la saisie, l'employé doit cesser le travail, sans quitter son emploi, en raison d'un accident de travail, la saisie sera alors suspendue. Lorsque l'employé reçoit une indemnité de la CSST pendant un arrêt de travail, il est important de savoir que les prestations ainsi reçues sont insaisissables aux termes de loi. Une fois que l'employé reviendra au travail, la saisie redeviendra active et l'employeur doit alors recommencer les retenues de la portion saisissable du salaire de l'employé.

Le recouvrement à la suite d'un jugement de la Régie du logement (partie 1)

Article verrouillé Publié le par Me Kevin J. Lebeau

Le recouvrement à la suite d'un jugement de la Régie du logement (partie 1) -

Le recouvrement à la suite d'un jugement de la Régie du logement (partie 1)

Dans le journal Le Propriétaire d'octobre 2014, nous avons traité des ententes de paiement volontaires comme moyen de recouvrement des montants accordés par un jugement de la Régie du logement. Dans le présent article nous aborderons le sujet du recouvrement des montants accordés par le jugement en employant des moyens d'exécution forcés, soit des différents types de saisies.

Chute dans les escaliers : à chacun ses responsabilités

Article verrouillé Publié le par Me Annie Lapointe

Chute dans les escaliers : à chacun ses responsabilités -

Chute dans les escaliers : à chacun ses responsabilités

Dans le cas d'une chute d'un locataire dans les escaliers de votre immeuble, qui est responsable? Cela dépend. Dans une situation récente (1), une locataire ayant chuté dans la nuit, en été, et s'étant infligé des blessures au genou, demande compensation au propriétaire, parce que selon elle, sa chute a été causée par le mauvais état de l'escalier.