MISES EN CHANTIER AU QUÉBEC EN MARS

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: SCHL

MISES EN CHANTIER AU QUÉBEC EN MARS
Selon les résultats du dernier relevé mensuel effectué par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle a progressé au Québec, au cours du mois dernier, dans les centres de 10 000 habitants et plus. Au total, 3 424 habitations ont été mises en chantier en mars 2010, comparativement à 2 561, un an auparavant. Le niveau désaisonnalisé annualisé de ce même mois (47 100) représente également un régime plus élevé que celui du mois de février (41 500). « Outre le fait que le bilan de mars se compare à un niveau particulièrement faible enregistré à la même époque l’an dernier, plusieurs facteurs expliquent les forts résultats des derniers mois dans le marché du neuf : l’état récemment serré du marché de la revente, le devancement des achats de maisons, ainsi que la concomitance d’un certain nombre de nouveaux chantiers de logements collectifs. Tenant compte des prévisions économiques et du potentiel démographique, une baisse de régime est à prévoir », affirme Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec.

Dans les régions métropolitaines de recensement (RMR), les mises en chantier ont
augmenté de 32 % en mars (3 011 en 2010, 2 283 en 2009). Toutes les RMR, à l’exception de Gatineau, ont affiché un gain durant cette période. Portrait différent du côté des grandes agglomérations de recensement (AR) : un recul a été constaté dans trois des cinq AR. Au premier trimestre, on note une augmentation notable des mises en chantier dans les agglomérations de 10 000 à 49 999 habitants (778, contre 429 au premier trimestre de 2009).

Une analyse des données par type de logements indique que la construction demaisons individuelles a progressé de 48 % comparativement au mois de mars 2009, la majorité des RMR ayant enregistré des gains. Selon l’enquête, les régions de Montréal (+78 %) et de Trois-Rivières (+88 %) ont présenté les hausses les plus notables.

Dans le segment des collectifs, la construction était en hausse de 28 % en mars par
rapport à la même période un an auparavant (2 297 en 2010, 1 800 en 2009). Dans les RMR de Québec et de Trois-Rivières, le nombre de mises en chantier d’habitations collectives enregistré au mois de mars a bondi de façon importante. Cela étant, dans la RMR de Montréal, le bilan de mars était en baisse de 12 % en regard du même mois l’an dernier.

Toujours selon l’enquête, les mises en chantier d’habitations destinées au marché de la propriété absolue et au marché de la copropriété ont progressé de façon importante (43 % et 30 % respectivement), pendant que celles de logements locatifs ont augmenté de 14 % comparativement à mars 2009.

0 Réponse à “MISES EN CHANTIER AU QUÉBEC EN MARS”

Laisser un commentaire