LE PRIX MOYEN DES MAISONS TOUJOURS EN HAUSSE À MONTRÉAL AU PREMIER TRIMESTRE

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: Royal Lepage

LE PRIX MOYEN DES MAISONS TOUJOURS EN HAUSSE À MONTRÉAL AU PREMIER TRIMESTRE

Le marché montréalais demeure encore fort, selon l'Étude sur le prix des maisons publiée aujourd'hui par les Services immobiliers Royal LePage qui démontre une hausse des prix pour tous les types de propriétés sur l'île par rapport au même trimestre l'an passé. La forte présence des premiers acheteurs ainsi qu'une activité accrue au niveau des propriétés de luxe ont contribué à l'augmentation des prix du marché immobilier.

Au cours du dernier trimestre, le prix moyen d'une maison individuelle de plain-pied a connu une hausse de 7,6 pour cent pour se situer à 276 343$. Le prix d'une maison standard à deux étages a augmenté de 3,9 pour cent, à 392 469$ alors que le prix moyen d'un appartement standard en copropriété s'est établi à 223 789$, une hausse de 8,7 pour cent.

« En ce moment, les premiers acheteurs ainsi que ceux à la recherche de propriétés luxueuses sont très actifs à Montréal alors que les deuxièmes et troisièmes acheteurs se sont révélés plus prudents qu'au cours des derniers trimestres. L'anticipation de l'entrée en vigueur des nouvelles règles en matière d'emprunt hypothécaire combinée aux taux d'intérêts bas et une conjoncture économique favorable font des premiers acheteurs un des principaux moteurs de la croissance, » explique Dominic St-Pierre, directeur des services immobiliers Royal LePage pour la région du Québec.

Si le prix des propriétés a continué de croître, le nombre d'unités vendus a pour sa part connu une baisse, soit de 7,3 pour cent pour les maisons individuelles de plain-pied et de 10,3 pour cent pour une maison standard à deux étages. Les ventes unitaires d'appartement standard en copropriété ont diminuées quant à elles de moins de un pour cent. « Il faut se rappeler que l'an dernier à la même date, on constatait la fin d'un premier trimestre record, entre autres à cause des acheteurs qui visaient à battre l'entrée en vigueur des nouvelle règles en matière de prêt hypothécaire et la hausse attendue des taux d'intérêts. Le 1er trimestre de 2011 est par contre supérieur en nombre de vente à la même période en 2008 et 2009, » de dire St-Pierre.

Selon Dominic St-Pierre, malgré une hausse des prix, le marché montréalais se stabilise  graduellement pour se diriger vers ce que l'industrie réfère comme un marché « équilibré », où l'inventaire disponible se situera autour de huit à dix mois. « Le marché devrait poursuivre dans la même direction au prochain trimestre alors que l'inventaire continuera d'augmenter et que la pression sur les prix s'estompera graduellement. On voit de moins en moins d'offres multiples et les gens ont plus de temps pour évaluer leur choix et prendre une décision éclairée. »

Étude sur le prix des maisons au Canada pour le permier trimestre de 2011 Prix moyens des maisons

Maison de plain-pied standard

Marché

Moyenne
1er trim
2011

Moyenne
dernier
trimestre

Moyenne
1er trim
2010

Différence
% Maison
plain-pied

Brossard

250 000$

276 000$

236 500$

5,71%

Dorval

285 000$

261 500$

256 500$

11,11%

Laval

273 900$

268 000$

255 000$

7,41%

Le Plateau Mont-Royal*

n/d

n/d

n/d

n/d

Longueuil

239 000$

229 500$

240 000$

-0,42%

Notre-Dame-de-Grace/Côte-des-Neiges*

n/d

n/d

n/d

n/d

Pierrefonds

294 000$

290 000$

264 000$

11,36%

Rosemont/La Petite-Patrie*

n/d

n/d

n/d

n/d

Ville-Marie*

n/d

n/d

n/d

n/d

Westmount*

n/d

n/d

n/d

n/d

Montréal

276 343$

272 929$

256 714$

7,6%

*Type de propriété non couvert dans le secteur

Maison à deux étages

Marché

Moyenne
1er trim
2011

Moyenne
dernier
trimestre

Moyenne
1er trim
2010

Différence
% maison 2
étages

Boucherville

389 000$

414 500$

395 000$

1,5%

Brossard

376 500$

333 500$

320 000$

17,7%

Laval

331 000$

350 000$

315 500$

4,9%

Le Plateau Mont-Royal

555 000$

622 000$

527 500$

5,2%

Longueuil

338 750$

306 500$

317 500$

6,7%

Notre-Dame-de-Grace/Côte-des-Neiges

482 500$

458 000$

517 000$

-6,7%

Pierrefonds

372 000$

341 750$

328 750$

13,2%

Rosemont/La Petite-Patrie*

n/d

n/d

n/d

n/d

Ville-Marie*

n/d

n/d

n/d

n/d

Westmount*

n/d

n/d

n/d

n/d

Montréal

392 469$

393 906$

377 781$

3,9%

*Type de propriété non couvert dans le secteur

Appartement standard en copropriété

Marché

Moyenne
1er trim
2011

Moyenne
dernier
trimestre

Moyenne
1er trim
2010

Différence
% Condo
standard

Boucherville

210 000$

196 000$

184 750$

13,7%

Brossard

207 000$

182 000$

185 000$

11,9%

Laval

191 000$

189 800$

170 000$

12,4%

Le Plateau Mont-Royal

325 000$

310 250$

285 000$

14,0%

Longueuil

175 000$

176 000$

162 250$

7,9%

Notre-Dame-de-Grace/Côte-des-Neiges

252 000$

240 000$

223 750$

12,6%

Pierrefonds

207 500$

213 000$

199 500$

4,0%

Rosemont/La Petite-Patrie

244 600$

249 000$

237 000$

3,2%

Ville-Marie

292 000$

300 500$

288 000$

1,4%

Westmount*

n/d

n/d

n/d

n/d

Montréal

233 789$

228 506$

215 028$

8,8%

*Type de propriété non couvert dans le secteur

À propos de l'Étude sur le prix des maisons de Royal LePage

L'Étude sur le prix des maisons au Canada de Royal LePage est l'analyse immobilière la plus vaste et la plus exhaustive de ce genre au pays. Elle fournit de l'information sur sept types d'habitations répartis dans plus de 250 villes et quartiers d'un océan à l'autre. Le présent communiqué renvoie quant à lui à une version abrégée de l'Étude mettant en lumière l'évolution des prix des trois types d'habitations les plus courants dans 90 communautés à l'échelle du pays. Il est possible de consulter une base de données complète contenant les données recueillies au cours des sondages en visitant le site Web de Royal LePage à l'adresse www.royallepage.ca, et les données actuelles seront mises à jour dès la fin du premier trimestre 2011. Une version imprimable du rapport du premier trimestre de 2011 sera disponible en ligne le 6 mai 2011.

Les valeurs des propriétés indiquées dans l'Étude sur les prix des maisons de Royal LePage correspondent à l'évaluation de Royal LePage de la valeur marchande des propriétés de chaque endroit en fonction des données locales et des renseignements sur le marché fournis par les experts du secteur immobilier résidentiel de Royal LePage.

0 Réponse à “LE PRIX MOYEN DES MAISONS TOUJOURS EN HAUSSE À MONTRÉAL AU PREMIER TRIMESTRE”

Laisser un commentaire