Montréal désormais responsable des budgets relatifs au développement de l'habitation sur son territoire

Le 16 mars, le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal ont conclu une entente concernant le transfert à la métropole des responsabilités et des budgets relatifs au développement de l'habitation sur son territoire.

La Société d'habitation du Québec (SHQ) s'engage à verser à la Ville de Montréal une part des budgets prévus à certains programmes d'habitation, que la Ville administrera en tenant compte des orientations et des objectifs gouvernementaux. Pour l'année 2017‑2018, la Ville de Montréal disposera d'un budget de 93,7 M$ pour gérer sur son territoire les programmes AccèsLogis Québec, Rénovation Québec et d'adaptation de domicile.

Lire la suite

Par Service des communications.

Immobilier

  • L’accessibilité à la propriété s’améliore au Canada -

    L’accessibilité à la propriété s’améliore au Canada

    L’accessibilité à la propriété s’améliore au Canada, même si Toronto et Vancouver demeurent des « obstacles insurmontables » pour la plupart des acheteurs : Services économiques RBC

    • Au premier trimestre de 2019, les mesures d’accessibilité à la propriété de RBC se sont améliorées pour un deuxième trimestre consécutif.
    • L’amélioration s’est généralisée d’un bout à l’autre du pays. On a d’ailleurs constaté un recul des prix dans l’Ouest du pays et dans certaines régions des provinces de l’Atlantique.
    • Par contre, les graves problèmes d’accessibilité constituent un obstacle insurmontable pour la plupart des résidents de Toronto, de Vancouver et de Victoria.

Réglementation

Divers

  • Motifs de discrimination : les connaissez-vous? -

    Motifs de discrimination : les connaissez-vous?

    On parle dans les médias de cas de discrimination, des personnes qui se voient refuser un emploi ou un logement. Certaines ont un accent, d'autres une couleur de peau différente ou même une orientation sexuelle différente.

    Le 4 avril dernier, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse émettait un communiqué sur "Les locataires ont droit d’accéder à un logement sans discrimination".

Divers

  • Problèmes pour payer les taxes foncières -

    Problèmes pour payer les taxes foncières

    Un article récent paru dans le journal Les affaires abordait le sujet de la difficulté pour plusieurs propriétaires de payer leurs taxes.

    "En 2018, 9 139 propriétés ont été grevées d’un avis de vente pour défaut de paiement de l’impôt foncier selon les actes colligés par JLR, à partir du Registre foncier du Québec. Ce nombre est 15% plus élevé que l’année précédente et le plus haut des 5 dernières années."

    "En fait, une part importante des avis envoyés impliquent des terrains de faible valeur. Au total, 30% des avis publiés en 2018 concernaient des terrains. Cette proportion est nettement plus haute que celle observée pour les préavis d’exercice hypothécaire où environ 90% des immeubles touchés sont des propriétés résidentielles."

Divers

  • Comment se débarrasser des coquerelles dans un logement -

    Comment se débarrasser des coquerelles dans un logement

    Les coquerelles, aussi appelées blattes ou cafards, sont des insectes grégaires qui se reproduisent rapidement lorsqu’elles trouvent refuge dans nos appartements. Elles se nourrissent des miettes de nourriture mais aussi de savon, de pâte-à-dent, de bois, de cuir, d’excréments, etc… En plus de pouvoir transmettre des maladies, la présence de coquerelles peut causer des réactions allergiques (éternuements, larmoiements, congestion nasale, maux de tête…) que l’on retrouve encore plus fréquemment chez les asthmatiques.

Autres nouvelles

Immobilier

L’accessibilité à la propriété s’améliore au Canada -

L’accessibilité à la propriété s’améliore au Canada

L’accessibilité à la propriété s’améliore au Canada, même si Toronto et Vancouver demeurent des « obstacles insurmontables » pour la plupart des acheteurs : Services économiques RBC

  • Au premier trimestre de 2019, les mesures d’accessibilité à la propriété de RBC se sont améliorées pour un deuxième trimestre consécutif.
  • L’amélioration s’est généralisée d’un bout à l’autre du pays. On a d’ailleurs constaté un recul des prix dans l’Ouest du pays et dans certaines régions des provinces de l’Atlantique.
  • Par contre, les graves problèmes d’accessibilité constituent un obstacle insurmontable pour la plupart des résidents de Toronto, de Vancouver et de Victoria.

Les ventes résidentielles augmentent de nouveau en mai 2019 -

Les ventes résidentielles augmentent de nouveau en mai 2019

Faits saillants

  • Les ventes résidentielles ont connu une progression de 1,9 % à l’échelle nationale, d’un mois à l’autre en mai.
  • Les ventes réelles (non désaisonnalisées) ont affiché une hausse de 6,7 % d’une année à l’autre.
  • Le nombre de maisons nouvellement inscrites était en baisse de 1,2 % d’un mois à l’autre.
  • En mai, l’Indice des prix des propriétés MLS® (IPP MLS®) a reculé de 0,2 % d’un mois à l’autre, soit pour une cinquième fois d’affilée.
  • L’IPP MLS® réel (non désaisonnalisé) était de 0,6 % en deçà de celui du mois de mai 2018.
  • Le prix moyen réel (non désaisonnalisé) des maisons vendues au pays était en hausse de 1,8 % d’une année à l’autre.

 

Juridique

QUELQUES (mauvaises) SURPRISES DU NOUVEAU LOCATAIRE -

QUELQUES (mauvaises) SURPRISES DU NOUVEAU LOCATAIREArticle verrouillé

Les propriétaires d’immeubles à revenus ne peuvent et n’ont aucune base légale pour imposer un nombre maximal de personnes dans un logement.

Il serait possible de le faire mais uniquement dans le cas où, si celui-ci assume les frais de chauffage et eau-chaude. Le nombre de personnes présentes dans le logement affecte directement les frais et la charge financière du propriétaire reliés à ce logement.

Ainsi un joli petit couple loue votre 5 pièces et demi et déménage finalement avec sa sœur, ses enfants et son conjoint et... il y aurait peu à faire sur le nombre même de personnes.

Biens laissés dans le logement : ce ne sont pas toujours des déchets! -

Biens laissés dans le logement : ce ne sont pas toujours des déchets!Article verrouillé

Il arrive que lors de son déménagement, le locataire, volontairement ou non, laisse quelques biens personnels derrière lui.

Lorsque ça arrive, si le bail est terminé mais que visiblement, le locataire a quitté avec la majorité de ses biens meubles et qu'il ne semble pas avoir l'intention de revenir, vous n'avez pas automatiquement le droit de les jeter à la poubelle, ou de les donner au locataire qui arrive.

Qui plus est, dans le tumulte du 1er juillet, les biens des anciens et des nouveaux locataires peuvent se mélanger...

Réglementation

Dépôt de garantie : Ailleurs au Canada -

Dépôt de garantie : Ailleurs au Canada

Seule la Province de Québec ne peut exiger de dépôt, voici un comparatif des autres Provinces du Canada

Conseil d'agglomération de Montréal du 20 juin : bâtiments résidentiels construits avant 1985, avertisseurs de fumée avec pile au lithium -

Conseil d'agglomération de Montréal du 20 juin : bâtiments résidentiels construits avant 1985, avertisseurs de fumée avec pile au lithium

Source: Ville de Montréal

« La modification la plus significative consiste en l'obligation d'installer, dans tous les bâtiments résidentiels construits avant 1985, des avertisseurs de fumée avec pile au lithium inamovible longue durée de 10 ans. Nous ne le répéterons jamais assez, l'avertisseur de fumée est peu coûteux, efficace et sauve des vies. Il n'est en aucun cas optionnel, mais obligatoire, aussi j'invite la population à doter leur domicile d'un de ces avertisseurs le plus rapidement possible pour assurer la sécurité de toutes et tous »