Recul des mises en chantier résidentielles au Québec en novembre

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: SCHL

Recul des mises en chantier résidentielles au Québec en novembre

D'après le relevé mensuel des mises en chantier effectué par la SCHL, la construction résidentielle a reculé le mois dernier. En effet, 3 019 habitations ont été mises en chantier en novembre, soit 28 % de moins qu'au même mois en 2006. A l'instar des résultats du mois d'octobre, ce bilan est attribuable à un recul survenu dans la catégorie des logements collectifs (maisons en rangée, jumelés et
appartements). "Comme nous le disions le mois dernier, il était à prévoir que le rythme élevé de la construction de logements collectifs n'allait pas se maintenir", a affirmé Kevin J. Hughes, économiste principal à la SCHL.

Pour un deuxième mois de suite, on enregistre une diminution notable des mises en chantier de logements collectifs. Leur nombre a baissé de 42 % : il est passé de 2 868, en novembre 2006, à 1 654, en novembre 2007. On doit l'importance de ce recul au ralentissement observé dans les régions métropolitaines de recensement (RMR) de Gatineau (-90 %), de Trois-Rivières (- 85 %), de Québec (-61 %) et de Montréal (-29 %).

"La diminution des mises en chantier de logements collectifs s'est fait sentir tant du côté des copropriétés que de celui des logements locatifs", a ajouté Kevin Hughes. Dans les centres de plus faible taille (50 000 à 99 999 habitants), la situation était relativement stable, et 123 logements collectifs y ont été mis en chantier en novembre.

Dans le segment des maisons individuelles, les mises en chantier sont restées plutôt stationnaires : il y en a eu 1 365 le mois dernier, contre 1 339 en novembre 2006. La majorité des RMR et des AR (c'est-à-dire les agglomérations de recensement, qui comptent de 50 000 à 99 999 habitants) ont enregistré des hausses le mois dernier. Cependant, des baisses sont survenues dans les régions de Gatineau (-3 %), de Québec (-11 %) et de Saint-Jean-sur-Richelieu (-46 %).

Un total de 37 983 habitations ont été mises en chantier durant les mois de janvier à novembre dans les centres urbains du Québec. Ce bilan représente une hausse de 6 % par rapport au total des onze premiers mois de l'an dernier. Le cumul annuel s'est accru dans la majorité des RMR, alors que les hausses n'ont pas été aussi répandues dans les AR. En outre, les mises en chantier ont progressé davantage du côté des logements collectifs (7 %) que de celui des maisons individuelles (3 %). "Le ralentissement des mises en chantier observé ces derniers mois a beaucoup fait ralentir la croissance du cumul annuel", a souligné Kevin Hughes.

La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) est l'organisme national responsable de l'habitation au Canada, et ce, depuis plus de 60 ans. Elle contribue à améliorer les conditions de vie et le bien-être des Canadiens par l'entremise de quatre secteurs d'activité : le financement de l'habitation, l'aide au logement, la recherche et la diffusion de l'information, et la promotion des exportations. La SCHL veille à ce que les Canadiens aient accès à un large éventail de logements de qualité, à coût abordable, et elle favorise la création de collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

0 Réponse à “Recul des mises en chantier résidentielles au Québec en novembre”

Laisser un commentaire