Les mises en chantier de novembre augmentent légèrement

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Immobilier

Les mises en chantier de novembre augmentent légèrement

La tendance nationale des mises en chantier d’habitations est demeurée pratiquement inchangée en novembre, en raison de légères hausses de la tendance nationale des mises en chantier dans les segments des logements collectifs et des maisons individuelles. À Vancouver, la tendance des mises en chantier de logements collectifs a considérablement diminué pour un deuxième mois d’affilée en novembre, après une période de forte activité en début d’année. Cette baisse a toutefois été contrebalancée par des gains modestes dans la tendance des mises en chantier de logements collectifs dans la plupart des autres grands marchés, dont Toronto. 

La tendance des mises en chantier d’habitations se chiffrait à 219 047 en novembre 2019, comparativement à 218 253 le mois précédent, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) de mises en chantier d’habitations.

Dans l’ensemble des régions du Canada, le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations est passé de 200 674 en octobre à 201 318 en novembre, soit une légère hausse de 0,3 %. Dans les centres urbains, ce nombre a augmenté de 0,4 % pour s’élever à 188 559 en novembre. Toujours en milieu urbain, il a progressé de 2,3 % dans le segment des logements collectifs et diminué de 5,1 % dans celui des maisons individuelles, pour s’établir respectivement à 141 753 et à 46 806 en novembre.

Dans les régions rurales, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier d’habitations est estimé à 12 759.

0 Réponse à “Les mises en chantier de novembre augmentent légèrement”

Laisser un commentaire