Section: Immobilier

Montréal : Acheteurs non résidents identifiables et immigrants

Publié le par Service des communications

Montréal : Acheteurs non résidents identifiables et immigrants -

Montréal : Acheteurs non résidents identifiables et immigrants

Nous y avançons aussi que les acheteurs immigrants peuvent parfois être confondus avec les acheteurs non résidents. Cette confusion dans l’identité des acheteurs pourrait contribuer à la perception des acheteurs non résidents comme un groupe plus important qu’en réalité.

Points saillants tirés des données

  • De janvier à août 2018, environ 690 acheteurs pouvant être identifiés comme des non-résidents ont acquis un logement dans la région de Montréal. C’est environ 11,5 % de plus qu’à la même période l’an dernier.

Permis de bâtir, août 2018

Publié le par Service des communications

Permis de bâtir, août 2018 -

Permis de bâtir, août 2018

En août, la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes s'est établie à 8,1 milliards de dollars, en hausse de 0,4 % par rapport à juillet. Cette augmentation est attribuable à la vigueur du secteur non résidentiel, alors que le secteur résidentiel a affiché une baisse pour un troisième mois consécutif.

Hausse de 2,7 % du prix des maisons à Sherbrooke au troisième trimestre de 2018

Publié le par Service des communications

Hausse de 2,7 % du prix des maisons à Sherbrooke au troisième trimestre de 2018 -

Hausse de 2,7 % du prix des maisons à Sherbrooke au troisième trimestre de 2018

Selon l'Étude, le prix médian des maisons à deux étages a connu une hausse de 2,9 pour cent, tandis que celui des maisons de plain-pied a augmenté de 2,5 pour cent au deuxième trimestre de 2018 comparativement à la même période en 2017, pour atteindre 295 552 $ et 218 277 $, respectivement.

Le nouveau rôle d'évaluation pourrait contribuer à stabiliser le marché immobilier à Québec

Publié le par Service des communications

Le nouveau rôle d'évaluation pourrait contribuer à stabiliser le marché immobilier à Québec -

Le nouveau rôle d'évaluation pourrait contribuer à stabiliser le marché immobilier à Québec

Lors de son nouveau rôle d'évaluation triennal publié en septembre et lequel sera en vigueur à compter du 1er janvier 2019, la Ville a ainsi justifié une baisse de 4,6 pour cent de la valeur des appartements en copropriété dans l'agglomération. « Lors du dernier rôle, les évaluations dans ce segment étaient gonflées par rapport au marché. Bien que l'évaluation foncière n'est pas le seul facteur à considérer dans l'établissement du prix d'une propriété, cet ajustement sera positif, puisque plus réaliste, en plus de diminuer légèrement le compte de taxes pour certains propriétaires », affirme Mme Fournier.

Baisse de la tendance des mises en chantier d'habitations au Canada en septembre

Publié le par Service des communications

Baisse de la tendance des mises en chantier d'habitations au Canada en septembre -

Baisse de la tendance des mises en chantier d'habitations au Canada en septembre

En septembre, la tendance nationale des mises en chantier d'habitations a touché son plus bas niveau en 19 mois, après avoir diminué durant quatre des cinq derniers mois. Le ralentissement du rythme de la construction résidentielle ces derniers mois résulte de la diminution de l’activité dans les segments des maisons individuelles et des logements collectifs. Il ramène les mises en chantier d'habitations plus près de leur moyenne à long terme, après les niveaux élevés d’activité enregistrés en 2017.

La tendance des mises en chantier d'habitations s’est chiffrée à 207 768 en septembre 2018, comparativement à 213 966 en août 2018, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations.