Absence : doit-on avertir son propriétaire de son départ en vacances?

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

Absence : doit-on avertir son propriétaire de son départ en vacances?

Nous avons déjà abordé le sujet d'un propriétaire qui doit prendre ses arrangements quand il s'absente pour toutes situations d'urgence(1).

Mais si c'est votre locataire qui s'absente doit-il vous en informer?

Le locataire n'est pas obligé d'en informer le propriétaire mais il doit avoir pris ses dispositions pour que le propriétaire puisse le joindre en cas d'urgence.

Surtout l'hiver, une absence prolongée peut avoir des conséquences sur les tuyaux du logement si le logement n'est pas chauffé, si le locataire n'a pas fermé l'arrivée d'eau et que l'eau se met à couler partout.

Il faut que le propriétaire ou son concierge puissent communiquer avec le locataire ou son représentant en tout temps.

Idéalement, le locataire demandera à une personne de confiance d'effectuer des visites périodiques pour s'assurer que tout est normal dans le logement et arroser les plantes au passage!

En tant que propriétaire, assurez-vous d'avoir toujours dans vos dossiers une personne à contacter en cas d'urgence pour chacun de vos logements.

Par contre, cette situation peut devenir problématique si votre locataire quitte son logement à la fin du bail ou que vous soyez en processus de vente de l'immeuble.

Vous aurez alors besoin d’accéder au logement pour faire visiter à un futur locataire ou acheteur.
Comme vous ne pouvez accéder au logement sans l'autorisation du locataire, vous risquez de perdre de précieuses visites.

Une des obligations du locataire est de collaborer à la relocation ou la vente de l'immeuble. Si vous ne rejoignez pas votre locataire ou qu'il vous refuse l'accès, vous devrez vous adresser à la Régie du logement afin que cette dernière autorise à procéder aux visites.


Dernier rappel : Les visites doivent se faire entre 9 h et 21 h. Le locataire pourrait exiger que vous soyez présent.
“1932. Le locataire peut à moins d’une urgence, refuser que le logement soit visité par un locataire ou un acquéreur éventuel, si la visite doit avoir lieu avant 9 heures et après 21 heures; il en est de même dans le cas où le locateur désire en vérifier l’état.
Il peut, dans tous les cas, refuser la visite si le locateur ne peut pas être présent. ”








(1) https://leproprietaire.apq.org/fr/Decembre2017/motediteur/9449/Pr%C3%A9venir-pour-vos-vacances-comme-propri%C3%A9taire-de-logement-.htm

0 Réponse à “Absence : doit-on avertir son propriétaire de son départ en vacances?”

Laisser un commentaire