Permis de bâtir, novembre 2017

Publié le par Service des communications

Sujet(s):

Source: statistique Canada

Permis de bâtir, novembre 2017

La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a diminué de 7,7 % pour s'établir à 7,7 milliards de dollars en novembre. Il s'agit de la première baisse en trois mois. À l'échelle nationale, la valeur des permis a diminué pour toutes les composantes, à l'exception de celle des logements unifamiliaux.

 
 

Les intentions de construction non résidentielle en 2017 sont supérieures au total de 2016

La valeur des permis de bâtir pour les constructions non résidentielles a diminué de 12,3 % pour s'établir à 2,9 milliards de dollars en novembre, après deux augmentations mensuelles. Le recul s'est étalé sur les trois composantes non résidentielles (commerciale, industrielle et institutionnelle).

De janvier à novembre, la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes en 2017 avait dépassé de plus de 100 millions de dollars le total de 2016, principalement en raison de l'accroissement des intentions de construction d'universités, d'hôpitaux et d'usines de fabrication. Des initiatives comme le Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires annoncé dans le budget fédéral de 2016 peuvent avoir contribué à l'augmentation de la valeur des permis de bâtir d'universités en 2017, tandis que de nombreux permis de valeur élevée ont aidé à rehausser la valeur globale dans le cas des hôpitaux et des usines de fabrication.

Les logements unifamiliaux demeurent stables

La valeur des permis pour les logements unifamiliaux s'est maintenue à 2,6 milliards de dollars en novembre. Après avoir reculé par rapport au sommet de 2,9 milliards de dollars enregistré en octobre 2016, la valeur des permis pour les logements unifamiliaux est demeurée stable, s'étant fixée à environ 2,6 milliards de dollars tout au long de 2017.

En Ontario, la valeur des permis pour les logements unifamiliaux a augmenté graduellement au cours des cinq mois précédents. Ces hausses ont été contrebalancées par de légères baisses en Alberta et au Québec au cours de la même période. L'Ontario a affiché la hausse la plus marquée en novembre, la valeur des permis délivrés pour les logements unifamiliaux y ayant augmenté de 4,3 % pour atteindre 1,2 milliard de dollars, soit 46,0 % du total à l'échelle nationale.

Baisse au Québec en novembre, après la vigueur enregistrée en octobre

La valeur des permis de bâtir au Québec a diminué pour toutes les composantes en novembre, en baisse de 28,3 % pour s'établir à 1,2 milliard de dollars. Il s'agit de la valeur la plus faible depuis février. Le recul faisait suite au sommet de 1,7 milliard de dollars enregistré par la province en octobre.

La baisse de novembre s'explique principalement par la diminution des intentions de construction de logements multifamiliaux, qui ont affiché un recul de 31,2 % pour s'établir à 468,6 millions de dollars, après huit hausses mensuelles consécutives.

 
 

Composante résidentielle : Toronto, Montréal et Vancouver

Les municipalités de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Toronto ont délivré des permis de bâtir résidentiels dont la valeur totalisait 1,0 milliard de dollars en novembre, en hausse de 18,8 % par rapport au mois précédent. Il s'agit d'une deuxième augmentation mensuelle consécutive. La valeur des permis pour les logements multifamiliaux a augmenté de 30,1 % pour atteindre 532,4 millions de dollars, tandis que celle des permis pour les logements unifamiliaux a progressé de 8,6 % pour s'établir à 496,3 millions de dollars.

Les municipalités de la RMR de Montréal ont délivré des permis de bâtir résidentiels dont la valeur totalisait 481,5 millions de dollars en novembre, en baisse de 26,6 % par rapport au sommet atteint en octobre. La valeur des permis de bâtir de logements multifamiliaux a diminué de 34,8 % pour s'établir à 348,1 millions de dollars, tandis que celle des permis pour les logements unifamiliaux a augmenté de 9,4 % pour atteindre 133,4 millions de dollars.

Dans la RMR de Vancouver, la valeur des permis de bâtir résidentiels a diminué de 21,0 % pour s'établir à 408,9 millions de dollars en novembre. Il s'agit de la deuxième baisse mensuelle consécutive. La valeur des permis pour les logements multifamiliaux a connu une baisse de 29,5 % pour s'établir à 260,3 millions de dollars, tandis que celle des permis pour les logements unifamiliaux a augmenté de 0,2 % pour atteindre 148,6 millions de dollars.

0 Réponse à “Permis de bâtir, novembre 2017”

Laisser un commentaire