Section: Mot de l'éditeur

Le cannabis, vraiment l'horreur pour les propriétaires?

Publié le par Martin Messier

Le cannabis, vraiment l'horreur pour les propriétaires? -

Le cannabis, vraiment l'horreur pour les propriétaires?

Dans la foulée de la loi qui légalisera probablement la consommation du cannabis à compter du 1er juillet 2018, les propriétaires et les locataires d'immeubles à revenus locatifs sont préoccupés.

En effet, les odeurs résultant de la fumée du cannabis sont des odeurs très fortes et incommodantes pour la plupart des gens. Dans un immeuble, les systèmes de ventilation et la proximité des gens les uns par rapport aux autres convergent vers une situation problématique pour la vie de chacun.

Prévenir pour vos vacances comme propriétaire de logement

Publié le par Martin A Messier

Prévenir pour vos vacances comme propriétaire de logement -

Prévenir pour vos vacances comme propriétaire de logement

Plusieurs propriétaires profiteront du soleil de la Floride, du Mexique ou de destinations soleil dans les prochains mois.

Comme propriétaire d'immeubles locatifs, vous avez plusieurs responsabilités qui ne peuvent être suspendues durant vos absences.

Il est important de vous assurer que votre courrier soit vérifié régulièrement par un de vos proches ou un de vous employé de confiance. Vous pourriez en effet recevoir des avis de la municipalité, de votre assureur, d’un locataire, des avis de convocation de la Régie du logement qui pourraient requérir une attention immédiate afin d'éviter des problèmes.

Le cauchemar de la location

Publié le par Martin A Messier

Le cauchemar de la location -

Le cauchemar de la location

Dans une affaire récente, une propriétaire d'un duplex en a vu de toutes les couleurs avec sa locataire.

Propriétaire d'un duplex, Madame Guttierez a loué son logement avant de connaître les services de l'APQ. Elle a pris des renseignements sur la locataire: elle a ensuite vérifié avec le propriétaire si le loyer était bien payé, on lui répond que la locataire n'a aucun problème de paiement. Plus tard, elle apprendra que les renseignements étaient faux, le numéro donné n'était pas celui du propriétaire réel mais bien un numéro de complaisance. La locataire venait en fait de recevoir une décision de la Régie du logement l'expulsant pour non paiement de loyer. C'est bien pour cela qu'elle était pressée de louer un logement.

La marijuana dans les logements, c'est le temps d’y penser

Publié le par Martin A. Messier

La marijuana dans les logements, c'est le temps d’y penser -

La marijuana dans les logements, c'est le temps d’y penser

Nous savons tous que la législation canadienne devrait être modifiée au mois de juillet l'an prochain pour permettre la consommation de cannabis. La bonne nouvelle, c'est que le gouvernement du Québec semble s'orienter sur la bonne voie. En effet, selon les annonces faites récemment, le gouvernement du Québec a bien compris la difficulté de cultiver le cannabis à l'intérieur des logements. Les risques de détérioration du logement ainsi que les difficultés réelles de contrôler la production dans la vie de tous les jours étaient à toute fin pratique un enjeu plus que difficile à surmonter.

Une caution bien informée, double protection

Article verrouillé Publié le par Martin A. Messier

Une caution bien informée, double protection -

Une caution bien informée, double protection

Dans certaines situations, les conditions financières d'un candidat à la location ne permettent pas qu'on lui attribue un logement. Une des solutions possible est le recours au cautionnement du bail.

La signature du bail à titre de caution s’éteint au renouvellement du bail. Nous pouvons cependant la prolonger, les dispositions du Code civil du Québec n’étant pas obligatoires. L’APQ fournit un modèle de cautionnement qui prévoit une durée fixe qui peut être plus longue que le bail initial, normalement nous utilisons une durée de cinq année.