Légère hausse de la population au Canada et au Québec

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier

Source: Statistique Canada

Légère hausse de la population au Canada et au Québec

Statistique Canada a diffusé les estimations démographiques pour le Canada, les provinces et les territoires en date du 1er avril 2007.

Au cours du premier trimestre, la population du Canada a augmenté de 0,23 %. La migration internationale est à l'origine des deux tiers de cette croissance.

Au 1er avril, la population du Canada était estimée à 32 852 800 habitants, en hausse de 75 500 habitants par rapport au 1er janvier 2007. Seules les quatre provinces de l'Ouest ont inscrit un taux de croissance égal ou supérieur à la moyenne nationale.

L'Alberta a de nouveau affiché la croissance la plus importante de toutes les provinces. Sa population s'est accrue de 0,57 % au premier trimestre, soit plus du double de la moyenne nationale. Toutefois, cette croissance a été plus lente que celle observée au premier trimestre de 2006 (+0,77 %).

Les estimations montrent un ralentissement de la migration interprovinciale vers l'Alberta, tendance amorcée au quatrième trimestre de 2006. Cette province, dont la population est en plein essor depuis la deuxième moitié de 2004, a connu une migration nette de +7 400 personnes au premier trimestre, soit moins de la moitié du solde de +15 600 personnes enregistré entre janvier et mars 2006.

Ce ralentissement est largement attribuable au fait qu'un plus grand nombre de personnes ont quitté l'Alberta pour d'autres parties du pays. Par conséquent, les accroissements nets de la migration interprovinciale ont augmenté dans la plupart des autres juridictions, sauf au Québec et au Yukon.

La Colombie-Britannique et la Saskatchewan ont enregistré des accroissements de population dans leurs échanges avec l'Alberta pour un deuxième trimestre consécutif.

La population de la Colombie-Britannique s'est accrue de 0,34 %, s'inscrivant au deuxième rang des provinces dont le taux de croissance est le plus rapide et enregistrant le taux de croissance le plus élevé pour le premier trimestre depuis 1997. Ce résultat s'explique par l'augmentation importante du nombre de résidents non permanents et par les accroissements nets plus élevés de la migration interprovinciale. La migration nette des autres provinces vers la Colombie-Britannique a été la plus élevée pour un premier trimestre depuis 1996.

Le taux de croissance trimestrielle du Manitoba (+0,25 %) a dépassé la moyenne nationale pour la deuxième fois seulement depuis 1986. Cela s'explique par des déficits migratoires interprovinciaux moins élevés et par des niveaux d'immigrants et de résidents non permanents les plus élevés jamais enregistrés au cours d'un premier trimestre.

La population de la Saskatchewan a augmenté de 0,23 %, alors que cette province continuait d'accueillir des personnes de l'Alberta. Au premier trimestre, la Saskatchewan a enregistré son taux de migration interprovinciale net le plus élevé pour un premier trimestre depuis 1976.

La croissance de la population en Ontario (+0,22 %) a été inférieure à la moyenne nationale pour un troisième trimestre consécutif, soit une situation qui n'a pas été observée depuis 1981. Cette situation s'explique par l'important déficit migratoire attribuable à la migration interprovinciale, particulièrement vers l'Alberta, ainsi que par le nombre le moins élevé d'immigrants depuis 1999 pour un premier trimestre.

La population du Québec a augmenté de 0,14 %, soit un taux légèrement plus lent que celui affiché l'année précédente à la même période. Une augmentation du déficit migratoire résultant de la migration interprovinciale, particulièrement vers l'Alberta, a annulé l'augmentation des naissances et de la migration internationale nette. Le taux de natalité du Québec a dépassé la moyenne nationale pour un troisième trimestre consécutif, ce qui n'avait pas été observé depuis les années 1970.

Pour la première fois, les quatre provinces de l'Atlantique ont enregistré plus de décès que de naissances durant le même trimestre. Cela signifie que ces provinces ne peuvent compter que sur les migrations internationale et interprovinciale pour augmenter leur population.

La population de l'Île-du-Prince-Édouard a augmenté de 0,12 %, ce qui constitue une cinquième augmentation trimestrielle consécutive. La population du Nouveau-Brunswick a crû pour un deuxième trimestre consécutif (+0,04 %). La population de la Nouvelle-Écosse a fléchi de 0,09 %, ce qui représente le troisième recul trimestriel consécutif. La population de Terre-Neuve-et-Labrador a connu sa diminution la plus importante au cours d'un premier trimestre (-0,39 %) depuis 2001.

Dans le Nord, la population du Nunavut, grâce au taux de fécondité le plus élevé de tout le pays, a augmenté de 0,87 %, ce qui représente plus du triple de la moyenne nationale. La population des Territoires du Nord-Ouest est restée pratiquement inchangée (+0,04 %), alors que la population du Yukon a fléchi de 0,48 %.

Données stockées dans CANSIM : tableaux 051-0005, 051-0006, 051-0017, 051-0020, 051-0037, 051-0045 et 053-0001.

Définitions, source de données et méthodes : numéros d'enquête, y compris ceux des enquêtes connexes, 3231, 3233 et 3601.

La publication Estimations démographiques trimestrielles, vol. 21, no 1 (91-002-XWF, gratuite), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web.

Pour obtenir plus de renseignements, pour commander des données supplémentaires ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec les Services à la clientèle au               613-951-2320        ou composez sans frais le               1-866-767-5611        (demographie@statcan.ca), Division de la démographie. Télécopieur :               613-951-2307       .

Estimations de la population et accroissement démographique, Canada1
  1er janvier 2007pp 1er avril 2007pp 1er janvier au 1er avril 2007
  en nombre variation en %
Canada 32 777 304 32 852 849 0,23
Terre-Neuve-et-Labrador 508 548 506 548 -0,39
Île-du-Prince-Édouard 138 632 138 800 0,12
Nouvelle-Écosse 933 793 932 966 -0,09
Nouveau-Brunswick 748 582 748 878 0,04
Québec 7 676 097 7 687 068 0,14
Ontario 12 726 336 12 753 702 0,22
Manitoba 1 180 004 1 182 921 0,25
Saskatchewan 987 939 990 212 0,23
Alberta 3 435 511 3 455 062 0,57
Colombie-Britannique 4 338 106 4 352 798 0,34
Yukon 31 032 30 883 -0,48
Territoires du Nord-Ouest 41 777 41 795 0,04
Nunavut 30 947 31 216 0,87
pp estimations postcensitaires provisoires
1. Ces estimations sont fondées sur les comptes de population du Recensement de 2001 rajustés pour tenir compte du sous-dénombrement net.

0 Réponse à “Légère hausse de la population au Canada et au Québec”

Laisser un commentaire