Permis de bâtir, mai 2018

Publié le par Service des communications

Permis de bâtir, mai 2018

En mai, la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes s'est accrue de 4,7 % pour se chiffrer à 8,2 milliards de dollars. Cette augmentation fait suite à une baisse de 4,7 % enregistrée en avril, le seul mois de cette année où la valeur totale des permis délivrés par les municipalités a été inférieure à 8,0 milliards de dollars.


Dans le secteur résidentiel, la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités s'est établie à 5,5 milliards de dollars en mai, en hausse de 7,7 % par rapport à avril. Il s'agit de la deuxième valeur en importance jamais enregistrée, après le sommet de 5,7 milliards de dollars atteint en octobre 2016. Cinq provinces ont affiché des augmentations, l'Ontario et la Colombie-Britannique arrivant en tête.

Dans la composante des logements multifamiliaux, la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités a atteint un sommet de 3,1 milliards de dollars en mai, sous l'effet de la hausse des intentions de construction en Colombie-Britannique, en Ontario et en Alberta.

Dans la composante des logements unifamiliaux, la valeur des permis de bâtir a également augmenté en mai pour se chiffrer à 2,5 milliards de dollars, en hausse de 6,2 % par rapport au mois précédent. Il s'agit de la première augmentation après quatre baisses mensuelles consécutives. L'Ontario vient en tête des sept provinces qui ont enregistré des hausses.

Les municipalités ont approuvé la construction de 21 344 nouveaux logements en mai, soit 6,6 % de plus qu'en avril. Cette croissance est principalement attribuable aux logements multifamiliaux, dont le nombre a augmenté de 7,4 % pour atteindre 15 983 nouvelles unités. Les logements unifamiliaux ont quant à eux inscrit une hausse de 4,3 % pour s'établir à 5 361 nouvelles unités.

La valeur des permis de bâtir délivrés dans le secteur non résidentiel a diminué de 0,7 % en mai pour s'établir à 2,7 milliards de dollars. Quatre provinces ont fait état d'un repli des intentions de construction, l'Alberta et le Québec venant en tête.

Dans la composante commerciale, la valeur des permis de bâtir a fléchi de 3,1 % en mai pour se fixer à 1,6 milliard de dollars. Six provinces ont affiché des baisses, et c'est le Québec et la Saskatchewan qui ont enregistré les reculs les plus prononcés.

Dans la composante institutionnelle, la valeur des permis de bâtir a diminué de 3,9 % en mai pour se chiffrer à 522 millions de dollars, la valeur la plus faible depuis juillet 2015, poursuivant la tendance à la baisse qui s'est amorcée en octobre 2017. Cette tendance a fait suite à la délivrance de permis de construction de deux nouveaux hôpitaux et de plusieurs permis de construction de bâtiments scolaires financés dans le cadre du Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires.

En revanche, la valeur des permis de bâtir a crû de 10,6 % dans la composante industrielle en mai pour s'établir à 557 millions de dollars. Sept provinces ont affiché des hausses, le Manitoba et le Nouveau-Brunswick arrivant en tête.


La valeur totale des permis de bâtir a progressé dans cinq provinces en mai, plus particulièrement en Ontario et en Colombie-Britannique. Une hausse marquée a également été enregistrée au Yukon. La valeur des permis de bâtir a augmenté dans 16 des 36 régions métropolitaines de recensement (RMR), et c'est la RMR de Toronto qui a inscrit la plus forte croissance (+473 millions de dollars).

En Ontario, la valeur des permis de bâtir s'est accrue de 12,0 % en mai pour se chiffrer à 3,3 milliards de dollars. Des augmentations ont été observées dans chaque composante, sauf celle des bâtiments industriels. La valeur des permis de bâtir délivrés dans la RMR de Toronto a augmenté de 37,9 % pour atteindre 1,7 milliard de dollars, après avoir connu trois reculs mensuels. Cette augmentation résulte de l'accroissement des intentions de construction de logements résidentiels. Toronto a approuvé la construction de 3 562 logements multifamiliaux, ce qui représente le plus grand nombre total mensuel depuis août 2015.

La valeur des permis de bâtir délivrés en Colombie-Britannique a atteint 1,5 milliard de dollars en mai (+18,4 %). Cette hausse s'explique par l'augmentation des intentions de construction de logements multifamiliaux dans la RMR de Vancouver.

Le Yukon a enregistré une augmentation marquée en mai (+17 millions de dollars). La valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités s'est chiffrée à 19 millions de dollars, et plus de 90 % de cette valeur est attribuable à la construction résidentielle. Cette augmentation découle principalement de la délivrance de plusieurs permis liés à un grand ensemble d'appartements en copropriété.

En revanche, la valeur des permis de bâtir délivrés au Québec s'est repliée de 11,4 % en mai pour s'établir à 1,6 milliard de dollars. Ce recul résulte de la diminution des intentions de construction de logements multifamiliaux et de bâtiments commerciaux. La valeur des permis de bâtir délivrés dans la RMR de Montréal a baissé de 20,1 % en mai, après un mois d'avril fort où elle avait atteint 1,1 milliard de dollars.

0 Réponse à “Permis de bâtir, mai 2018”

Laisser un commentaire