Sujet:

Le marché résidentiel canadien recule en avril

Publié le par Service des communications

Le marché résidentiel canadien recule en avril -

Le marché résidentiel canadien recule en avril

  • Les ventes résidentielles réalisées à l’échelle nationale ont baissé de 2,9 % de mars à avril.
  • Les ventes réelles (non désaisonnalisées) se situaient à 13,9 % en dessous du niveau atteint en avril 2017.
  • Le nombre de maisons nouvellement inscrites a fléchi de 4,8 % de mars à avril.
  • En avril, l’Indice des prix des propriétés MLS® (IPP MLS®) a augmenté de 1,5 % d’une année à l’autre.
  • Le prix de vente moyen au Canada a affiché une baisse de 11,3 % d’une année à l’autre en avril.

Tendance des mises en chantier d’habitations stable au Canada en avril

Publié le par Service des communications

Tendance des mises en chantier d’habitations stable au Canada en avril -

Tendance des mises en chantier d’habitations stable au Canada en avril

La tendance des mises en chantier d’habitations se chiffrait à 225 696 en avril 2018, comparativement à 226 942 le mois précédent, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) de mises en chantier d’habitations.

« En avril, la tendance nationale des mises en chantier d’habitations est restée stable à un niveau historiquement élevé : le nombre limité de mises en chantier de maisons individuelles a compensé celui élevé de logements collectifs, a déclaré Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL. En particulier, le stock national de logements collectifs nouvellement achevés et invendus est demeuré stable au cours de la même période, ce qui indique que la demande pour ce type de logements a absorbé l’offre accrue. »

Comment vous protéger lorsque les locataires laissent des effets dans le logement après leur départ

Article verrouillé Publié le par Me Jean-Olivier Reed

Comment vous protéger lorsque les locataires laissent des effets dans le logement après leur départ -

Comment vous protéger lorsque les locataires laissent des effets dans le logement après leur départ

Le départ des locataires n’est pas toujours simple à gérer. Même si généralement, les locataires emportent tous leurs effets personnels, il arrive des situations où le locataire laisse certaines choses dans le logement. En tant que propriétaire averti, il faut être très prudent dans la façon de procéder dans ces situations pour éviter de se laisser prendre au piège de tout jeter. Notez que si le loyer est payé, vous ne pouvez normalement pas entrer dans le logement et en reprendre possession même si le locataire a emporté ses meubles.

Une preuve médicale précise et étoffée est nécessaire dans un cas de zoothérapie

Article verrouillé Publié le par Me Robert Soucy

Une preuve médicale précise et étoffée est nécessaire dans un cas de zoothérapie -

Une preuve médicale précise et étoffée est nécessaire dans un cas de zoothérapie

Le 9 juin 2014, le locateur demande la résiliation du bail et l’expulsion de la locataire puisque la locataire garde un animal au logement contrairement aux règlements de l’immeuble, causant un préjudice sérieux au locateur.
Le 20 janvier 2015, une première audience fut ajournée afin de permettre à la locataire d’assigner comme témoin le pédiatre de sa fille mineure. Le 11 novembre 2016, une deuxième audience fut tenue par visioconférence en présence de la mandataire du locateur et de la locataire.

La saison des déménagements approche à grands pas Attention à ne pas s'emporter!

Article verrouillé Publié le par Me Annie Lapointe

La saison des déménagements approche à grands pas Attention à ne pas s'emporter! -

La saison des déménagements approche à grands pas Attention à ne pas s'emporter!

Rappelons qu'à travers tous les mouvements de locataires, le tourbillon des déménagements et des rénovations, les petits et grands conflits à régler entre tous et chacun...il faut se retenir de se faire justice soi-même.

En effet, que ce soit par suite d'un jugement, à la fin du bail normal, ou à tout moment durant la location, on ne peut évincer un locataire comme bon nous semble.