Sujet:

Investissement en construction résidentielle, premier trimestre de 2015

Publié le par Service des communications

Investissement en construction résidentielle, premier trimestre de 2015 -

Investissement en construction résidentielle, premier trimestre de 2015

La valeur totale des investissements en construction résidentielle a crû de 8,8 % pour atteindre 25,0 milliards de dollars au premier trimestre comparativement au même trimestre en 2014. Bien que l'investissement dans la construction de logements neufs ait également enregistré des hausses (+4,2 % pour s'établir à 10,6 milliards de dollars), les coûts d'acquisition associés aux unités de logement nouvellement construites (+38,0 % pour se chiffrer à 3,0 milliards de dollars) et les dépenses liées aux travaux de rénovation (+7,4 % pour s'élever à 11,2 milliards de dollars) ont été à l'origine de la majeure partie de la hausse notée à l'échelon national.

Le marché de l'habitation au Québec

Publié le par Service des communications

Le marché de l'habitation au Québec -

Le marché de l'habitation au Québec

En octobre 2014, le taux d’inoccupation moyen des immeubles d’initiative privée comprenant trois logements et plus s’établissait à 3,7 % dans les centres urbains (de 10 000 habitants et plus), comparativement à 3,1 % en 2013. La combinaison de la baisse de la demande et de la hausse de l’offre de logements locatifs explique cette remontée du taux d’inoccupation.

La faiblesse de la demande est attribuable au recul du bilan migratoire et à la baisse de l’emploi chez les jeunes de 15 à 24 ans. Sur le plan de l’offre, les mises en chantier de logements locatifs ont affiché une progression de près de 35 % entre octobre 2013 et septembre 2014.

UNE PARTIE NE PEUT PAS UTILISER LA RÉCUSATION POUR RETARDER L’AUDITION D’UNE CAUSE

Article verrouillé Publié le par Me Robert Soucy

UNE PARTIE NE PEUT PAS UTILISER LA RÉCUSATION POUR RETARDER L’AUDITION D’UNE CAUSE -

UNE PARTIE NE PEUT PAS UTILISER LA RÉCUSATION POUR RETARDER L’AUDITION D’UNE CAUSE

Le locataire demande la récusation du juge administratif dans les neuf dossiers suivants. Le locataire a produit 5 demandes dans différents dossiers : 1) une diminution de loyer, condamnation à des dommages- intérêts, demande à être autorisé à déposer son loyer; 2) une demande pour être autorisé à déposer son loyer; 3) cessation du harcèlement et condamnation à des dommages-intérêts; 4) cessation de harcèlement et condamnation à des dommages-intérêts et des dommages punitifs; 5) condamnation à des dommages et ordonnance de maintenir le logement en bon état d’habitabilité. Pour sa part, le locateur a produit 4 demandes : 1) condamnation à des dommages-intérêts et ordonnance d’exécution des travaux; 2) résiliation du bail et recouvrement des loyer dus; 3) résiliation du bail et condamnation à des dommages; 4) résiliation du bail. Recouvrement du loyer et la résiliation du bail pour retards fréquents.

Modification du Code de procédure Civile: Modification au droit à l'Avocat

Article verrouillé Publié le par Me Jean-Olivier Reed

Modification du Code de procédure Civile: Modification au droit à l'Avocat -

Modification du Code de procédure Civile: Modification au droit à l'Avocat

Depuis le 1er Janvier 2015, le Code de Procédure civile a été modifié pour augmenter de 7,000.00$ à 15,000.00$ le montant des créances éligibles à la section des petites créances.

Il faut également savoir que lorsqu'une demande est faite dans le cadre de la division des petites créances, les parties n'ont pas le droit à l'avocat selon l'article 959 du Code de procédure civile.

Dalle de béton fissurée: le syndicat de copropriété n'est pas automatiquement en faute !

Article verrouillé Publié le par Me Kevin J. Lebeau

Dalle de béton fissurée: le syndicat de copropriété n'est pas automatiquement en faute ! -

Dalle de béton fissurée: le syndicat de copropriété n'est pas automatiquement en faute !

Le demandeur réclame de la partie défenderesse un dédommagement de 7 000,00 $ en raison de la présence de fissures et d'une dénivellation affectant la dalle de béton de son unité de copropriété. Il dit avoir subi des dommages de l'ordre de 9482,23$ en lien avec ce problème, mais il a réduit sa réclamation à 7000,00$ afin de pouvoir respecter la compétence monétaire de la Division des Petites créances au moment de l'introduction de la demande.(Cette limite est maintenant de 15000$ depuis le 1er janvier 2015).