Sujet:

Permis de bâtir, janvier 2017

Publié le par Service des communications

Permis de bâtir, janvier 2017 -

Permis de bâtir, janvier 2017

En janvier, la valeur des permis de bâtir délivrés par les municipalités canadiennes a progressé de 5,4 % pour atteindre 7,6 milliards de dollars, après deux baisses mensuelles consécutives. Six provinces ont affiché des hausses, l'Alberta et la Colombie-Britannique venant en tête. À l'échelle nationale, les intentions de construction se sont accrues dans chaque composante, en particulier dans celle des immeubles à vocation institutionnelle.

La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1/2 %

Publié le par Service des communications

La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1/2 % -

La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1/2 %

La Banque du Canada a annoncé aujourd’hui qu’elle maintient le taux cible du financement à un jour à 1/2 %. Le taux officiel d’escompte demeure à 3/4 %, et le taux de rémunération des dépôts, à 1/4 %.

L’inflation mesurée par l’IPC s’est hissée à 2,1 % en janvier, sous l’effet de l’augmentation des prix de l’énergie liée en partie aux mesures d’établissement du prix du carbone introduites dans deux provinces.

Petits rappels concernant le cautionnement du bail

Article verrouillé Publié le par Me Annie Lapointe

Petits rappels concernant le cautionnement du bail -

Petits rappels concernant le cautionnement du bail

Pour différentes raisons, on peut accepter de louer à une personne ayant une caution (endosseur). Cela peut être de bonne pratique notamment pour un locataire qui a montré des difficultés de paiement par le passé, mais qui démontre de la bonne volonté et avec qui vous désirez contracter. C'est ce qu'on appelle une garantie personnelle : une personne qui garantit le paiement en cas de défaut du locataire. Nous vous rappelons l’importance de vérifier l'identité et la solvabilité d'une personne avant de l'accepter à titre de caution.

Le non-renouvellement du bail pour la sous-location depuis plus de 12 mois

Article verrouillé Publié le par Me Jean-Olivier Reed

Le non-renouvellement du bail pour la sous-location depuis plus de 12 mois -

Le non-renouvellement du bail pour la sous-location depuis plus de 12 mois

Pour plusieurs, nous sommes dans la période de reconduction des baux. Malheureusement, les propriétaires n’ont généralement pas la possibilité d’envoyer un avis de non-reconduction du bail. En effet, sauf exceptions, les propriétaires doivent nécessairement passer par la résiliation du bail au moyen d’un recours à la Régie du logement.

Néanmoins, une exception apparaît à l’article 1944 du Code civil du Québec et permet au propriétaire d’envoyer un avis de non reconduction du bail si le locataire sous-loue son logement pendant plus de 12 mois.

Copropriétaires, administrateurs et gestionnaires, méfiez-vous des dommages causés par l'eau !

Article verrouillé Publié le par Me Kevin J. Lebeau

Copropriétaires, administrateurs et gestionnaires, méfiez-vous des dommages causés par l'eau ! -

Copropriétaires, administrateurs et gestionnaires, méfiez-vous des dommages causés par l'eau !

Il est évident que la survenance d'un sinistre affectant notre habitation constitue un inconvénient et une une source importante de désagrément pour son propriétaire. Heureusement, la majorité des propriétaires d'habitations n'ont pas à faire face régulièrement à de telles situations.

En copropriété divise, c'est le syndicat des copropriétaires, les membres du conseil d'administration et parfois son gestionnaire immobilier qui sont appelés à réagir aux sinistres afin de s'assurer de la remise en état des parties de l'immeuble touchées par le sinistre, tant les parties privatives que communes.