La tendance nationale des mises en chantier du mois de juin a augmenté

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Immobilier

La tendance nationale des mises en chantier du mois de juin a augmenté

La tendance nationale des mises en chantier d’habitations a augmenté en juin, principalement parce que la tendance a été à la hausse du côté des maisons en rangée et des appartements en milieu urbain. La forte augmentation du nombre désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’appartements en avril a également contribué à la tendance élevée des mises en chantier d’habitations en juin.

La tendance des mises en chantier d’habitations s’est chiffrée à 205,838 en juin 2019, comparativement à 200,530 en mai 2019, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d’habitations.

Au Canada, toutes régions confondues, le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé se situait à 245 657 en juin, en hausse de 26 % par rapport à celui de 196 809 enregistré en mai. Dans les centres urbains, ce nombre a augmenté de 26 % en juin pour se fixer à 234 238. Dans le segment des logements collectifs, il s’est accru de 31 % pour se situer à 185 804, tandis que du côté des maisons individuelles, il a augmenté de 8 % pour s’établir à 48 434.

Dans les régions rurales, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier d’habitations est estimé à 11 419.

0 Réponse à “La tendance nationale des mises en chantier du mois de juin a augmenté”

Laisser un commentaire