Les prix à la consommation ont augmenté de 2,2 % en mai 2007

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier

Source: Statistique Canada

Les prix à la consommation ont augmenté de 2,2 % en mai 2007

En moyenne, les prix à la consommation ont augmenté de 2,2 % en mai 2007 par rapport à mai 2006, soit une variation sur 12 mois identique à celle observée en avril.

 

 

 

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Les pressions à la hausse provenaient en grande partie des augmentations de coûts associés au logement en propriété, de même que des prix de l'essence plus élevés. Elles ont toutefois été partiellement atténuées par le fléchissement du prix du gaz naturel.

La variation sur 12 mois de l'Indice des prix à la consommation (IPC) d'ensemble sans les composantes énergétiques a été de 2,1 % en mai, comparativement à la hausse de 2,3 % affichée en avril. La croissance de cet indice est restée supérieure à 2,0 % depuis les quatre derniers mois.


Note aux lecteurs

À partir d'aujourd'hui, Statistique Canada a mis à jour l'Indice des prix à la consommation (IPC) afin qu'il reflète les changements dans les habitudes de dépenses des ménages canadiens.

Cette mise à jour, qui est périodique, a pour objet d'assurer la fiabilité de l'IPC à trois fins essentielles, soit une mesure de l'inflation, un déflateur des séries statistiques et un outil pour indexer certains paiements et transferts.

À la suite de cette mise à jour du panier, la variation sur 12 mois de l'indice d'ensemble a été de 0,1 point de pourcentage supérieure au mouvement que cet indice aurait affiché avec le panier de 2001. Cette hausse reflète la mise à jour des pondérations et l'introduction de nouveaux biens et services dans l'IPC.

Les pondérations des divers articles du panier des biens et des services qui entrent dans le calcul de l'indice seront actualisées de 2001 à 2005. De plus, l'année de base de l'IPC (la période pour laquelle la valeur 100 est attribuée à l'indice) a changé pour passer de 1992 à 2002.

La période de base 1992=100 continuera d'être offerte au niveau de l'indice d'ensemble. L'IPC construit sur la base 1986=100 ne sera plus disponible.

Les usagers doivent noter que le changement d'année de base 2002=100 ne modifiera aucunement, sauf à un arrondissement près, les taux de variation mesurés pour les périodes antérieures.

Les pondérations des diverses composantes du panier des biens et des services sont actualisées en fonction de la plus récente Enquête sur les dépenses des ménages (EDM). Cette mise à jour permet à l'IPC de bien tenir compte des changements des habitudes de consommation des Canadiens.

De janvier 2003 au milieu de 2007, ces pondérations sont établies à partir de la structure de consommation de 2001. Le nouveau panier sera quant à lui construit à partir de la structure reflétée par l'EDM de 2005.


L'indice de référence de la Banque du Canada a suivi la même tendance que celle de l'indice d'ensemble excluant l'énergie. Il a augmenté de 2,2 % en mai 2007 comparativement à mai 2006, en net repli par rapport à la hausse de 2,5 % affichée en avril. Cet indice est utilisé par la Banque du Canada pour surveiller la cible de maîtrise de l'inflation. Depuis juillet 2006, la variation sur 12 mois de cet indice s'est maintenue au-dessus de 2,0 %.

Sur une base mensuelle, l'indice d'ensemble a progressé de 0,4 % entre avril et mai 2007, soit une hausse inférieure à celle de 0,5 % constatée entre mars et avril. La montée du prix de l'essence a principalement contribué à sa poussée.

L'indice d'ensemble sans les composantes énergétiques a augmenté de 0,3 % en mai après avoir affiché une hausse de 0,2 % en avril.

Sur une base mensuelle, l'indice de référence de la Banque du Canada a crû de 0,3 % entre avril et mai 2007, soit une croissance plus rapide que celle de 0,1 % constatée entre mars et avril.

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Variation sur 12 mois : Le prix de l'essence et les coûts associés au logement en propriété alimentent la croissance

La poussée soutenue des coûts associés au logement en propriété, conjuguée à la montée des prix de l'essence, a contribué en grande partie à la progression de 2,2 % de l'indice d'ensemble national en mai. Les hausses des primes d'assurance automobile et des prix des repas consommés dans les restaurants ont également exercé, dans une moindre mesure, des pressions à la hausse.

Le coût d'intérêt hypothécaire a crû de 5,7 % en mai comparativement au même mois de 2006. Le coût d'intérêt hypothécaire, qui mesure les variations engendrées par les prix dans le montant dû par les propriétaires, a affiché une variation sur 12 mois supérieure à 5,0 % depuis le début de 2007.

Le coût de remplacement par le propriétaire, qui représente la portion usée de la structure des logements et qui est estimé à partir du prix des maisons neuves (excluant le terrain), a augmenté de 6,0 %. La contribution du coût de remplacement à la poussée de l'indice d'ensemble est demeurée importante en mai, malgré les signes de léger relâchement affichés par cet indice depuis novembre 2006.

Les consommateurs ont déboursé en moyenne 3,5 % de plus pour se nourrir en mai par rapport à mai 2006. Ils ont notamment payé 2,3 % de plus pour les repas aux restaurants et 4,0 % de plus à l'épicerie pour les aliments.

Les automobilistes ont payé 5,8 % de plus pour faire le plein de leur véhicule, alors que leurs primes d'assurance automobile ont augmenté de 3,7 %.

Par contre, la diminution du prix de l'équipement informatique et de l'équipement vidéo, du prix du gaz naturel et du prix d'achat et de location à bail des véhicules automobiles a atténué la progression de l'IPC d'ensemble.

Les prix du matériel et des fournitures informatiques (-20,0 %) ainsi que du matériel vidéo (-8,5 %) ont poursuivi leurs mouvements à la baisse observés depuis quelques mois.

Les propriétaires ont pu bénéficier du recul de 8,8 % du prix du gaz naturel.

De plus, les consommateurs ont payé 0,3 % de moins sur le prix de l'achat ou de la location à bail d'automobiles. Ils ont pu se procurer des véhicules souvent mieux équipés à des prix inférieurs à ceux de 2006.

cliquez sur le bouton droit pour sauvegarder le graphique.

Les Albertains connaissent des augmentations de prix plus fortes que les résidents des autres provinces

Les prix payés par les consommateurs ont progressé dans toutes les provinces. Cependant, seulement trois provinces ont enregistré des augmentations supérieures à la moyenne nationale, soit l'Alberta (+5,0 %), la Saskatchewan (+2,7 %) et le Manitoba (+2,3 %).

Dans ces trois provinces, la forte poussée d'une année à l'autre du coût de remplacement par le propriétaire a principalement alimenté les pressions à la hausse sur les prix à la consommation.

En mai, le coût de remplacement par le propriétaire a grimpé de 26,3 % en Alberta par rapport à mai 2006. La croissance a été de 20,9 % pour les résidents de la Saskatchewan et de 7,2 % pour ceux du Manitoba.

Toutes les autres provinces ont affiché des progressions inférieures à 2,0 % entre mai 2006 et mai 2007, reflétant une croissance relativement plus faible des coûts associés au logement en propriété. Les consommateurs des provinces de Terre-Neuve-et-Labrador (+0,7 %) et de l'Île-du-Prince-Édouard (+1,2 %) ont connu les augmentations les plus modestes. Les résidents de l'Ontario (+1,9 %), du Québec (+1,6 %) et de la Colombie-Britannique (+1,7 %) ont connu des augmentations de prix inférieures à la moyenne nationale.

D'un mois à l'autre : Les prix à la pompe augmentent pour un quatrième mois consécutif

Les prix de l'essence ont principalement alimenté la croissance de 0,4 % de l'indice d'ensemble entre avril et mai 2007.

En moyenne, les prix de l'essence se sont accrus de 5,5 % en mai, ce qui représente une quatrième hausse mensuelle consécutive. Les prix payés à la pompe ont augmenté dans toutes les provinces, les hausses variant entre 2,0 % à l'Île-du-Prince-Édouard et 10,0 % en Saskatchewan.

Entre janvier et mai 2007, les prix moyens de l'essence ont augmenté de 26,3 % dans l'ensemble du pays. L'Alberta (+30,9 %) et l'Ontario (+28,7 %) sont les provinces dans lesquelles les hausses ont été les plus marquées.

La hausse de 9,1 % du prix de l'hébergement pour voyageurs entre avril et mai 2007 a aussi alimenté la poussée de l'IPC d'ensemble mensuel. Cette hausse s'inscrit dans les moyennes historiques affichées habituellement au mois de mai.

Les prix des séjours avec nuitées ont augmenté dans l'ensemble du pays, de nombreux exploitants hôteliers ayant commencé à appliquer leurs tarifs d'été. Cette tendance saisonnière est habituelle puisque chaque année ce secteur de l'IPC affiche des hausses en mai.

À l'opposé, les prix moyens du gaz naturel ont reculé de 5,2 % entre avril et mai 2007, ralentissant ainsi la progression d'un mois à l'autre de l'IPC d'ensemble national. L'essentiel du recul global des prix du gaz naturel provenait de rabais accordés aux résidents albertains.

Le déclin des prix des vêtements a aussi atténué la progression de l'indice d'ensemble mensuel. Les prix des vêtements pour femmes a baissé de 3,5 % entre avril et mai 2007, alors que ceux des vêtements pour hommes ont diminué de 1,4 %.

Les nouvelles collections offertes dans les boutiques et les magasins à rayon au cours des mois précédents sont maintenant en vente à des prix inférieurs pour les consommateurs. Cette situation est typique à cette période de l'année pendant laquelle les magasins procèdent généralement à des ventes promotionnelles du printemps pour stimuler les ventes et réduire leurs stocks afin de faire place aux collections de la prochaine saison.

Le déclin de 3,5 % des prix des légumes frais a aussi freiné la poussée de l'IPC entre avril et mai.

Données stockées dans CANSIM : tableaux 326-0009, 326-0012, 326-0015 et 326-0020 à 326-0022.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 2301.

Il est possible d'obtenir plus de renseignements concernant les concepts et l'utilisation de l'IPC en consultant Votre guide d'utilisation de l'indice des prix à la consommation (62-557-XIB, gratuit), qui est accessible à partir du module Publications de notre site Web.

Paraît à 7 h en ligne à partir du module Le Quoditien de notre site Web.

Le numéro de mai 2007 de L'Indice des prix à la consommation, vol. 86, no 5 (62-001-XWF, gratuit), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web. Une version imprimée (62-001-XPF, 12 $ / 111 $) est également en vente. Une analyse plus détaillée de l'IPC est offerte dans cette publication.

L'Indice des prix à la consommation de juin sera diffusé le 18 juillet.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec les Services à la clientèle au               613-951-9606        ou composez sans frais le               1-866-230-2248        (prices-prix@statcan.ca), Division des prix. Télécopieur :               613-951-1539       .

Indice des prix à la consommation et composantes principales

(2002=100)

  Importance relative1 Mai 2007 Avril 2007 Mai 2006 Avril à mai 2007 Mai 2006 à mai 2007
    Données non désaisonnalisées
          variation en %
Ensemble 100,002 112,1 111,6 109,7 0,4 2,2
Aliments 17,04 112,5 112,2 108,7 0,3 3,5
Logement 26,62 116,0 116,2 113,0 -0,2 2,7
Dépenses et équipement du ménage 11,10 103,0 103,3 102,4 -0,3 0,6
Habillement et chaussures 5,36 96,0 97,7 96,1 -1,7 -0,1
Transports 19,88 120,7 118,6 117,8 1,8 2,5
Santé et soins personnels 4,73 107,4 106,8 106,1 0,6 1,2
Loisirs, formation et lecture 12,19 102,2 100,9 101,5 1,3 0,7
Boissons alcoolisées et produits du tabac 3,07 125,2 124,5 121,8 0,6 2,8
Agrégats spéciaux            
Biens 48,78 109,6 109,2 108,4 0,4 1,1
Services 51,22 114,5 113,9 111,0 0,5 3,2
Ensemble sans les aliments et l'énergie 73,57 109,0 108,7 107,0 0,3 1,9
Énergie 9,39 142,0 139,1 139,8 2,1 1,6
Indice de référence3 82,71 109,9 109,6 107,5 0,3 2,2
1. Pondérations de l'IPC, panier de 2005, selon les prix d'avril 2007, Canada, en vigueur à partir de mai 2007. Les pondérations détaillées sont offertes sous la section Documentation de l'enquête 2301 à l'adresse : (www.statcan.ca/francais/sdds/index_f.htm).
2. Le total des chiffres peut ne pas correspondre à 100 % en raison de l'arrondissement.
3. La mesure de l'indice de référence exclut de l'Indice des prix à la consommation (IPC) d'ensemble l'effet des modifications des impôts indirects et huit des composantes les plus volatiles identifiées par la Banque du Canada, soit les fruits, les préparations à base de fruits et les noix; les légumes et les préparations à base de légumes; le coût d'intérêt hypothécaire; le gaz naturel; le mazout et les autres combustibles; l'essence; le transport interurbain; les produits du tabac et les articles pour fumeurs. Pour obtenir des renseignements supplémentaires au sujet de l'inflation mesurée par l'indice de référence, prière de consulter le site de la Banque du Canada à l'adresse suivante : (http://www.statcan.ca/cgi-bin/relocate.cgi?l=F&loc=http://www.banqueducanada.ca/fr/inflation/index.htm).

Indice des prix à la consommation par province, et pour Whitehorse, Yellowknife et Iqaluit1

(2002=100)

  Mai 2007 Avril 2007 Mai 2006 Avril à mai 2007 Mai 2006 à mai 2007
  Données non désaisonnalisées
        variation en %
Terre-Neuve-et-Labrador 111,4 111,1 110,6 0,3 0,7
Île-du-Prince-Édouard 114,2 113,7 112,8 0,4 1,2
Nouvelle-Écosse 113,1 112,5 111,2 0,5 1,7
Nouveau-Brunswick 111,6 111,2 110,1 0,4 1,4
Québec 111,1 110,6 109,3 0,5 1,6
Ontario 111,6 111,1 109,5 0,5 1,9
Manitoba 111,7 110,9 109,2 0,7 2,3
Saskatchewan 112,6 111,8 109,6 0,7 2,7
Alberta 117,8 117,5 112,2 0,3 5,0
Colombie-Britannique 110,5 109,9 108,7 0,5 1,7
Whitehorse 109,5 108,7 107,5 0,7 1,9
Yellowknife2 111,3 110,4 108,0 0,8 3,1
Iqaluit (déc. 2002=100) 108,0 107,7 104,8 0,3 3,1
1. Voir les renseignements géographiques pour les villes de Whitehorse, de Yellowknife et d'Iqaluit.
2. Une partie de l'augmentation de l'indice du logement de Yellowknife qui a été montrée en décembre 2004 reflétait par inadvertance des augmentations de loyer qui s'étaient produites plus tôt. Donc, la variation de l'indice du logement a été surévaluée en décembre 2004 et sous-évaluée les deux années précédentes. La série de l'indice du logement pour Yellowknife a été rectifiée à partir de décembre 2002. De plus, la série de l'IPC d'ensemble pour Yellowknife et les indices de certains agrégats spéciaux pour Yellowknife ont également changé. Les données pour le Canada, les provinces et les autres territoires n'ont pas été touchées.

0 Réponse à “Les prix à la consommation ont augmenté de 2,2 % en mai 2007 ”

Laisser un commentaire