Section: Divers

Taux d’inoccupation dans les résidences pour personnes âgées en baisse dans les régions clés

Publié le par Service des communications

Taux d’inoccupation dans les résidences pour personnes âgées en baisse dans les régions clés -

Taux d’inoccupation dans les résidences pour personnes âgées en baisse dans les régions clés

Dans son Enquête, la SCHL fait la distinction entre deux catégories de places : les places standards et les places non standards. Les places standard, aussi connues sous le nom de places pour personnes autonomes, sont occupées par des résidents qui paient le loyer du marché et reçoivent moins d’une heure et demie de soins par jour. La catégorie des places non standards englobe les places occupées par des résidents qui reçoivent au moins une heure et demie de soins par jour, les places de soins de relève et les places hors marché.

Propriétaires, méfiez-vous : Un Québécois sur quatre affirme avoir rencontré des problèmes après avoir emménagé dans sa maison

Publié le par Service des communications

Propriétaires, méfiez-vous : Un Québécois sur quatre affirme avoir rencontré des problèmes après avoir emménagé dans sa maison -

Propriétaires, méfiez-vous : Un Québécois sur quatre affirme avoir rencontré des problèmes après avoir emménagé dans sa maison

Chaque printemps, le marché immobilier est en pleine effervescence. Les propriétaires profitent souvent de cette période pour planifier leur investissement en rénovation et en entretien annuel. Bien que tous les propriétaires rêvent de suivre la tendance en décoration, un nouveau sondage Léger, réalisé pour le compte d'Allstate du Canada, laisse plutôt supposer que ce sont les tâches d'entretien de la maison qui devraient se retrouver en tête de liste. En effet, selon les résultats du sondage, plus de la moitié (58 %) des propriétaires planifient de rénover leur résidence au cours de la prochaine année. Plus particulièrement, près du tiers (32 %) affirment que les travaux qu'ils entreprendront sont d'ordre esthétique.

La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1/2 %

Publié le par Service des communications

La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1/2 % -

La Banque du Canada laisse inchangé le taux cible du financement à un jour à 1/2 %

La Banque du Canada maintient le taux cible du financement à un jour à 1/2 %. Le taux officiel d'escompte demeure à 3/4 %, et le taux de rémunération des dépôts, à 1/4 %.

L'inflation est largement conforme à la projection présentée par la Banque dans le Rapport sur la politique monétaire (RPM) d'avril. Les prix des aliments continuent à baisser, en raison surtout de la vive concurrence dans le commerce de détail, ce qui pousse l'inflation temporairement à la baisse. Les trois mesures de l'inflation fondamentale utilisées par la Banque demeurent en deçà de 2 % et la croissance des salaires reste modérée, ce qui concorde avec la présence continue de capacités excédentaires dans l'économie.

Pourquoi mon immeuble ne se vend pas ?

Publié le par Ghislain Larochelle ing. MBA Coach et formateur pour immofacile.ca

Pourquoi mon immeuble ne se vend pas ? -

Pourquoi mon immeuble ne se vend pas ?

Vous souhaitez vous départir de votre immeuble ou de votre maison, mais vous peinez à vendre. Dans une telle situation où l’attente d’un éventuel acheteur s’éternise, voici quelques ajustements à considérer afin d’optimiser votre stratégie de vente.

1- Emplacement
Au moment de vendre un bien immobilier, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un immeuble locatif, le lieu d’emplacement peut avoir une influence majeure sur le délai de vente.

L’historique de l’architecture des appartements à Montréal

Publié le par Alexandra Mongeau

L’historique de l’architecture des appartements à Montréal -

L’historique de l’architecture des appartements à Montréal

Autour des années 1850, un mouvement d’industrialisation émerge à Montréal. Avec celui-ci apparait une forte urbanisation de la ville. Durant ces années, des dizaines d’habitations sont créées pour combler la forte demande de familles immigrantes. Ces logements locatifs servent principalement à loger la classe ouvrière et la classe moyenne. Apparaissent alors des bâtiments en rangée sur deux ou trois étages, qui ont plusieurs caractéristiques communes au niveau de l’architecture.