Avec une population vieillissante, il faudra des maisons plus accessibles

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier

Avec une population vieillissante, il faudra des maisons plus accessibles

Le marché de l'habitation doit se sensibiliser davantage à construire des habitations mieux adaptées pour les personnes à mobilité restreinte, alors que les gens peuvent vivre de plus en plus vieux. La SCHL a confié récemment un mandat à une entreprise d'Ottawa, Entreprises Belly Dion Ltée, qui fournit des services pour personnes handicapées, pour faire une étude sur les possibilités d'améliorer l'accessibilité aux habitations partout au Canada, en apportant ainsi un meilleur bien-être aux citoyens.

Compte tenu du vieillissement de la population canadienne, on estime que le temps est venu d'étudier les moyens de rendre les maisons plus accessibles.

Membre de l'équipe de recherche, Mme Marnie Peters souligne que les constructeurs doivent prendre en considération différents types d'invalidités lorsqu'ils conçoivent les maisons, qu'il s'agisse de couloirs plus larges pour les personnes en fauteuil roulant ou d'alarmes visuelles pour les sourds.

Cette étude subventionnée par la SCHL, comme c'est le cas pour 17 autres projets, permettra aussi de s'intéresser aux codes du bâtiment canadiens, aux normes internationales en matière d'accessibilité, dans l'espoir de découvrir des pratiques exemplaires en Europe, aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande et de susciter leur adoption à grande échelle.

0 Réponse à “Avec une population vieillissante, il faudra des maisons plus accessibles”

Laisser un commentaire