L’enquête de la SCHL permet de mieux connaître les emprunteurs Canadiens

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

Source: SCHL

L’enquête de la SCHL permet de mieux connaître les emprunteurs Canadiens

La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a publié son Enquête annuelle auprès des emprunteurs hypothécaires . Cette enquête, la plus importante de son genre, fournit de l’information sur les comportements, les attitudes et les attentes des Canadiens au moment de contracter, de renouveler ou de refinancer un prêt hypothécaire.

« Les relations et les recommandations jouent un rôle très important dans le secteur du crédit hypothécaire, a indiqué Nathalie Fredette, vice-présidente, Gestion des relations avec les clients. Les constatations de l’enquête peuvent être utiles aux conseillers en prêts hypothécaires dans la gestion de leurs activités, en améliorant l’expérience globale de leurs clients. »

Modification des paramètres de l’assurance prêt hypothécaire

  • Un peu plus de la moitié des acheteurs étaient au courant des plus récents changements apportés aux règles d’admissibilité en matière de crédit hypothécaire.
  • Environ un acheteur sur cinq a indiqué que ces changements avaient influé sur sa décision d’achat.

Accédants à la propriété bénéficiant d’aide pour leur mise de fonds

  • Parmi les accédants à la propriété, 18 % ont reçu un don d’un membre de leur famille pour leur mise de fonds.
  • Comparativement aux autres accédants à la propriété, ceux ayant reçu un don d’un membre de leur famille pour leur mise de fonds étaient moins à l’aise relativement à leur niveau d’endettement, moins susceptibles d’avoir suffisamment d’autres biens pour répondre à leurs besoins et moins sûrs de connaître les ressources à leur disposition en cas de difficultés financières.

Utilisation émergente de la technologie

  • Près decla moitié des emprunteurs hypothécaires sont d’accord pour dire qu’ils seraient à l’aise d’utiliser davantage de technologies pour organiser leur prochaine transaction.
  • Quatre emprunteurs hypothécaires sur dix indiquent qu’ils seraient à l’aise d’organiser l’ensemble de leur transaction hypothécaire au moyen d’applications ou d’outils en ligne sécurisés, sans avoir à rencontrer en personne leur conseiller en prêts hypothécaires. Cela dit, la majorité des emprunteurs hypothécaires considèrent qu’il est encore important de discuter en personne avec leur conseiller en prêts hypothécaires lors de la négociation (69 %) et de la finalisation (70 %) de leur prêt hypothécaire.

0 Réponse à “L’enquête de la SCHL permet de mieux connaître les emprunteurs Canadiens”

Laisser un commentaire