Conseil d'agglomération de Montréal du 20 juin : bâtiments résidentiels construits avant 1985, avertisseurs de fumée avec pile au lithium

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Réglementation

Source: Ville de Montréal

Conseil d'agglomération de Montréal du 20 juin : bâtiments résidentiels construits avant 1985, avertisseurs de fumée avec pile au lithium

Amendement au règlement 12-003

Dans un souci de prévenir les incendies ainsi que les blessés et décès qui y sont associés, des modifications aux dispositions du Règlement sur le Service de sécurité incendie (12-003) seront soumises pour adoption au conseil d'agglomération du 20 juin prochain. Au total ce sont des changements à 4 articles du règlement 12-003, dont la dernière mise à jour date de 2012, qui seront soumis pour adoption.

« La modification la plus significative consiste en l'obligation d'installer, dans tous les bâtiments résidentiels construits avant 1985, des avertisseurs de fumée avec pile au lithium inamovible longue durée de 10 ans. Nous ne le répéterons jamais assez, l'avertisseur de fumée est peu coûteux, efficace et sauve des vies. Il n'est en aucun cas optionnel, mais obligatoire, aussi j'invite la population à doter leur domicile d'un de ces avertisseurs le plus rapidement possible pour assurer la sécurité de toutes et tous », ajoute Rosannie Filato, membre du comité exécutif, responsable de la sécurité civile.

Ce changement fait suite, notamment, au rapport du coroner de l'automne 2017 sur un décès survenu en 2013, recommandant de modifier le règlement et l'installation d'ici 2025 de piles au lithium dans chaque logement construit avant 1985. L'amendement s'inscrit également en cohérence avec le Chapitre Bâtiment du Code de sécurité du Québec qui impose aux constructions datant de 1985 et plus l'installation d'avertisseurs de fumée relié à un réseau électrique.

La Brigade de l'avertisseur de fumée du SIM, qui célèbre ses 10 ans d'activités cette année, continuera jusqu'en septembre à sillonner le territoire de l'agglomération afin de s'assurer de la présence d'avertisseurs de fumée dans les logements et de leur bon fonctionnement. Ils profiteront de l'occasion pour prodiguer de précieux conseils de prévention et sensibiliser les résidents sur les causes les plus fréquentes d'incendie, soit les feux de cuisson, les articles de fumeurs et les mégots dans les pots.

 

0 Réponse à “Conseil d'agglomération de Montréal du 20 juin : bâtiments résidentiels construits avant 1985, avertisseurs de fumée avec pile au lithium”

Laisser un commentaire