La SCHL confirme ses prévisions du secteur de l'habitation: des marchés encore solides mais toujours en déclin

Publié le par Berthold Lévesque

Sujet(s): Immobilier,

Source: Journal Le Propriétaire

La SCHL confirme ses prévisions du secteur de l'habitation: des marchés encore solides mais toujours en déclin
Kevin Hughes et Paul Cardinal, analystes de marché à la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) ont confirmé que leurs prévisions du secteur de l'habitation faites à la fin de 2005, soit il y a environ six mois, se sont avérées justes, en particulier pour tout le Québec et la grande région de Montréal.

Une conférence de presse avait été convoquée hier à Montréal pour fournir un ajustement des prévisions déjà faites.

Monsieur Kevin Hughes a laissé entendre que la construction résidentielle était toujours à la baisse au Québec. ''Nous sommes toujours en situation de déclin''. Il n'y a pas que la construction résidentielle qui connaîtra un ralentissement en 2006 et 2007, ce sera aussi le cas pour le marché de la revente mais qui réussira quand même à se maintenir, avec des prix qui vont augmenter à moins de 10 %, et un marché locatif plus équilibré.

Pour sa part, Monsieur Paul Cardinal, analyste principal de marché pour la région de Montréal, a rappelé que l'immobilier a connu un premier signe d'essoufflement en 2005. Ainsi, la fièvre immobilière qu'on devait connaître de 2002 et 2004, s'estompe lentement. Selon l'analyste, nous sommes cependant toujours en bonne conjoncture, alors que la croissance de l'emploi sera légèrement positive, les taux d'intérêt amorcent une hausse lente, la confiance des consommateurs ne baissera que légèrement, et le solde migratoire sera encore en territoire positif.

Paul Cardinal a parlé de la situation des condominiums alors qu'on perçoit une saturation du ''haut de gamme'' dans le centre-ville de Montréal en particulier. En mars dernier, on comptait 225 copropriétés achevées et inoccupées alors que 2 200 autres unités étaient en construction.

Le produit qui performe toujours le mieux est celui des plex, et ça risque de le demeurer au cours de 2006 et 2007. C'est toujours un marché qui profite davantage aux vendeurs.

Les deux représentants de la SCHL prédisent que les taux d'intérêt, pour des termes de 5 ans, devraient atteindre 7 % à la fin de 2006 et se maintenir à peu près au même niveau au cours de 2007.

À une question d'un journaliste, M. Cardinal a signalé qu'il n'entrevoyait pas de récession à l'horizon et que l'évaluation des hausses du taux d'intérêt faite par la SCHL ne dépassait pas l'année 2007. L'immigration au Québec, et en particulier dans la région de Montréal, continuera d'être forte.

Enfin, Paul Cardinal croit qu'après 2007, les mises en chantier s'aligneront sur la formation du nombre de ménages.

0 Réponse à “La SCHL confirme ses prévisions du secteur de l'habitation: des marchés encore solides mais toujours en déclin”

Laisser un commentaire