La SCHL maintient toujours ses prévisions à la hausse du taux d'inoccupation des logements

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier

La SCHL maintient toujours ses prévisions à la hausse du taux d'inoccupation des logements

Dans une mise à jour de ses prévisions en mai, la SCHL prévoit toujours que le taux d'inoccupation des logements locatifs d'initiative privée, augmentera à 3,1 % en 2008, pour ensuite grimper à 3,3 % en 2009. Même si ces hausses sont relativement basses, il n'en demeure pas moins qu'elles conservent une régularité à la hausse depuis quelques années.

On note que bien que le bilan migratoire et l'emploi pour les jeunes de 15 à 24 ans s'améliorent, cela ne sera pas suffisant pour combler les logements devenus vacants à la suite du départ des locataires qui accèderont à la propriété et les nouveaux logements qui arriveront sur le marché.

Par conséquent, la hausse du taux moyen des appartements de deux chambres à coucher se limitera à 2 % en 2008 et en 2009, et celui-ci atteindra 660 $ cette année et 675 $ en 2009. Une constatation qui se maintient toujours: nos loyers sont encore parmi les plus bas au Canada.

Les mises en chantier vont continuer de diminuer en 2008 et 2009 dans la grande région de Montréal. Ces reculs seront dus au ralentissement de construction au niveau des maisons individuelles et des logements collectifs. « Pour ce qui est du segment locatif, depuis le début de l'année, la majorité des unités commencées est destinée aux aînés. De plus, environ 4 500 unités pour personnes âgées sont actuellement en construction. Nous nous attendons à ce que l'activité ralentisse dans ce segment de marché en 2008 et en 2009, car on constate déjà une hausse du nombre d'unités locatives neuves qui n'ont pas trouvé preneur et un relèvement du taux d'inoccupation des logements locatifs traditionnels et des résidences pour personnes âgées », souligne Astrid Joseph, analyste de marché à la SCHL.

Par contre, les mises en chantier d'habitations abordables, c'est-à-dire les maisons jumelées et en rangée et les copropriétés, augmenteront ou demeureront stables au cours de cette année et de l'an prochain.

0 Réponse à “La SCHL maintient toujours ses prévisions à la hausse du taux d'inoccupation des logements”

Laisser un commentaire