Indice des prix des logements neufs

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: Statistique Canada

Indice des prix des logements neufs

L'Indice des prix des logements neufs (IPLN) a augmenté de 0,4 % en février, après une progression de 0,2 % en janvier.

Toronto et Oshawa ainsi qu'Edmonton ont le plus contribué à la hausse de l'IPLN en février.

De janvier à février, les prix ont augmenté le plus à Regina (+1,8 %), suivi de Kitchener–Cambridge–Waterloo (+1,7 %), de Charlottetown (+1,5 %) et d'Edmonton (+1,1 %).

À Regina, à Kitchener–Cambridge–Waterloo et à Edmonton, les hausses étaient principalement attribuables à des augmentations des frais d'aménagement des terrains.

À Charlottetown, les constructeurs ont déclaré des augmentations de prix en raison de l'amélioration des conditions du marché.

Des baisses de prix ont été enregistrées à Calgary (-0,4 %), à Windsor (-0,3 %), à Ottawa–Gatineau (-0,2 %) et à Saint John, Fredericton et Moncton (-0,1 %).

À Calgary, les constructeurs ont offert des prix promotionnels et des ajouts en prime afin de stimuler les ventes.

À Ottawa–Gatineau, les constructeurs ont déclaré des prix de vente négociés à la baisse en février.

Le ralentissement du marché à Windsor ainsi qu'à Saint John, Fredericton et Moncton a incité les constructeurs à réduire leurs prix.

D'une année à l'autre, l'IPLN a progressé de 2,1 % en février, à la suite d'une hausse de 1,9 % en janvier.

Les régions métropolitaines de Toronto et Oshawa ainsi que de Montréal ont le plus contribué à la hausse d'une année à l'autre de l'IPLN en février.

L'augmentation la plus marquée d'une année à l'autre a été de nouveau enregistrée à St. John's (+6,2 %).

Comparativement à février 2010, les prix de vente des entrepreneurs ont aussi été plus élevés à Regina (+5,9 %) et à Winnipeg (+4,6 %).

Parmi les 21 régions métropolitaines visées par l'enquête, 5 ont enregistré des baisses sur 12 mois en février, soit Windsor (-4,0 %), le Grand Sudbury et Thunder Bay (-1,4 %), Victoria (-1,0 %), St. Catharines–Niagara (-0,8 %) et Vancouver (-0,2 %).

Nota : L'Indice des prix des logements neufs mesure les variations au fil du temps des prix de vente des maisons résidentielles neuves tels que convenus par l'entrepreneur et l'acheteur au moment de la signature du contrat. Il est conçu de manière à mesurer les variations des prix de vente des maisons neuves lorsque les spécifications détaillées de chaque maison demeurent les mêmes pendant deux périodes consécutives. Les prix recueillis auprès des entrepreneurs et compris dans l'indice sont les prix de vente sur le marché, moins les taxes sur la valeur ajoutée, telles que la taxe fédérale sur les produits et services ou la taxe de vente harmonisée.

Dans le présent communiqué figurent des données qui ne sont pas désaisonnalisées, et les indices publiés sont définitifs.

Données stockées dans CANSIM : tableau 327-0046.

Définitions, source de données et méthodes : numéro d'enquête 2310.

Le numéro du quatrième trimestre de 2010 de la publication Statistiques des prix des immobilisations (62-007-X, gratuite) sera offert bientôt.

Les données de mars sur les indices des prix des logements neufs seront diffusées le 12 mai.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec les Services à la clientèle au 613-951-4550 ou composez sans frais le 1-888-951-4550 (ppd-info-dpp@statcan.gc.ca), Division des prix à la production. Télécopieur : 613-951-3117.


0 Réponse à “Indice des prix des logements neufs ”

Laisser un commentaire