APQ: Propriétaires de logements locatifs : Travaux majeurs - interdiction du Mazout à Montréal soulève l'inquiétude des proprios

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

APQ: Propriétaires de logements locatifs : Travaux majeurs - interdiction du Mazout à Montréal soulève l'inquiétude des proprios

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) est inquiète suite à l'annonce de l'administration Plante de vouloir interdire le mazout sur le territoire montréalais d'ici 2030.

"Nous comprenons que cette décision est prise dans un contexte de changement environnemental, mais une telle mesure a un coût exorbitant pour chaque petit propriétaire qui chauffe au mazout. Les propriétaires vont devoir engager des travaux majeurs pour convertir leurs systèmes de chauffage et sont aux prises avec des règles trop restrictives sur les augmentations de loyer pour pouvoir le faire." selon Martin Messier, Président de l'APQ.

Bien que plusieurs propriétaires ont converti leur système de chauffage au mazout par de l'électricité, il reste encore de nombreux propriétaires de logements qui chauffent au mazout.

Chose certaine, les propriétaires qui seront contraints de changer leur système de chauffage, doivent recevoir de l'aide municipale et gouvernementale pour arriver. En effet, ces travaux qui seront qualifiés de majeurs dans le calcul d’augmentation de la Régie du logement auront un retour sur investissement de plus de 30 ans actuellement avec un taux de 2.7% accordé par la Régie du logement pour les travaux effectués en 2018.

"On parle ici de 27$ d'augmentation pour 1000$ de travaux, ce qui ne fait aucun sens pour un propriétaire de logement" d'ajouter Martin Messier.

Tout comme l'implantation de mesures écologiques dans nos immeubles, il faut permettre à ceux qui se font imposer un changement et surtout non prévu dans leur budget lors de l’installation de leur équipement, de fonctionner financièrement avec le virage pris par les différents paliers de Gouvernement.

"Actuellement, très peu de programmes existent et ne couvrent pas les coûts de ces changements." de conclure l'APQ.

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) entend participer aux consultations que la Ville de Montréal a annoncé à ce sujet et revendiquera auprès du gouvernement provincial une réforme de la méthode de fixation.

0 Réponse à “APQ: Propriétaires de logements locatifs : Travaux majeurs - interdiction du Mazout à Montréal soulève l'inquiétude des proprios”

Laisser un commentaire