L’activité s’intensifiera en 2010 sur le marché de l’habitation

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: SCHL

L’activité s’intensifiera en 2010 sur le marché de l’habitation
Selon l’édition du premier trimestre du rapport Perspectives du marché de l’habitation, Canada* diffusé par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), les mises en chantier d’habitations ont repris de la vigueur au deuxième semestre de 2009 et elles s’intensifieront en 2010.

Après s’être élevé à 149 081 en 2009, le nombre de mises en chantier devrait se situer entre 152 000 et 189 300 en 2010 (prévision ponctuelle de 171 250) et entre 156 400 et 205 600 en 2011 (prévision ponctuelle de 175 150).

« Les marchés de l’habitation au Canada profiteront de l'amélioration de la conjoncture économique et des bas taux hypothécaires », a déclaré Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL « De plus, les mesures annoncées récemment par le gouvernement du Canada pour favoriser la stabilité à long terme du marché canadien de l’habitation contribueront à modérer l’activité sur ce marché, car certains acheteurs potentiels devront épargner davantage pour constituer une mise de fonds plus élevée ou envisager l’acquisition d’une habitation moins chère. »

M. Dugan a également fait observer que la conjoncture du marché de la revente, qui avantageait les acheteurs au début de 2009, a évolué en faveur des vendeurs. En raison du nombre relativement faible de nouvelles inscriptions sur le marché de la revente, une partie de la demande a débordé sur le marché du neuf. Tous ces facteurs permettent d’expliquer la hausse des mises en chantier prévue en 2010.

La vitalité des ventes MLS®1 observée aux deuxième, troisième et quatrième trimestres de 2009 s'explique en partie par l'activité qui s'était refoulée durant les deux trimestres précédents. Il est improbable que le rythme des ventes se maintienne, vu que la demande accumulée a été assouvie et que les coûts du financement augmenteront sous l’effet du relèvement des taux d’intérêt attendu plus tard en 2010. Résultat : les ventes de logements existants se chiffreront entre 455 350 et 509 900 en 2010 (prévision ponctuelle de 486 700), puis elles diminueront un peu en 2011 pour se situer entre 426 300 et 494 600 (prévision ponctuelle de 469 950).

Grâce au meilleur équilibre entre l’offre et la demande, le prix MLS® moyen devrait demeurer près de la moyenne au dernier trimestre de 2009 et pendant la majeure partie de 2010, pour ensuite monter légèrement en 2011.

0 Réponse à “L’activité s’intensifiera en 2010 sur le marché de l’habitation”

Laisser un commentaire