Trois résidences pour personnes âgées saisies au Québec

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: Argent

Trois résidences pour personnes âgées saisies au Québec

Le fonds de revenus immobilier ontarien Chartwell a saisi trois résidences pour personnes âgées situées au Québec. Les propriétés étaient opérées par le Groupe Melior et des partenaires d’affaires.

Melior, qui possède près d’une dizaine de résidences à travers le Québec, a été contraint de céder le contrôle des trois complexes immobiliers parce qu’il n’était pas en mesure d’honorer ses paiements sur un prêt mezzanine de 13,8 M$ contracté auprès de Chartwell.

«Nous étions un prêteur privilégié et nous avons exercé notre droit de reprise», a expliqué à Argent, Caroline Crête, porte-parole de Chartwell au Québec. Argent a contacté le Groupe Melior mais la direction n’a pas retourné notre appel.

Les trois résidences qui ont changé de mains sont : Les appartements du Château de Bordeaux, un complexe de 149 unités situés à Québec, ainsi que Les Seigneuries du Carrefour, un complexe qui compte 275 unités à Sherbrooke, et la quatrième phase du projet Cité Jardin, une propriété regroupant 173 unités à Gatineau.

Les propriétés sont évaluées à 87,6 M$; une somme que Chartwell va acquitter en reprenant les hypothèques qui se chiffrent à 67,1 M$ et en prenant compte du prêt mezzanine de 13,8 M$ qui liait le fonds ontarien au Groupe Melior. D’autres sommes d’environ 6 M$ sont aussi pris en compte dans cette transaction.

Le changement de propriété des complexes pour personnes âgées a été annoncé en novembre dernier mais les transactions devaient être clôturées au début de 2010. La Cour supérieure du Québec a notamment transféré la propriété des appartements du Château de Bordeaux à Chartwell le 2 février dernier. Une dette de 8 M$ liait le Groupe Melior au fonds ontarien pour cette propriété.

Chartwell est un important opérateur de résidences pour personnes âgées au Canada. Il possède 55 propriétés au pays dont 25 en sol québécois. Selon nos sources, ces chambardements n’auraient pas eu d’impacts sur la qualité des soins offerts aux résidents.

 

0 Réponse à “Trois résidences pour personnes âgées saisies au Québec”

Laisser un commentaire