Augmentez vos loyers et augmentez votre pouvoir d'acquisition

Article verrouillé Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Juridique,

Source: François Maillé, courtier immobilier agréé commercial

Augmentez vos loyers et augmentez votre pouvoir d'acquisition

Au Québec, la loi sur la Régie du Logement permet au locateur d’augmenter ses revenus de loyers annuellement de façon raisonnable (exception d’un immeuble construit depuis 5 ans ou moins, d’où il n’y a pas de maximum). Le délai de l’avis au locataire est entre 3 et 6 mois avant la fin du bail. Ainsi pour un bail se terminant le 30 juin, le locateur devra aviser son locataire entre le 1er janvier et le 31 mars de la même année.

Soyez un propriétaire avisé : rien ne sert d’attendre à la fin du mois de mars pour envoyer vos avis. En faisant parvenir vos avis dès le début de janvier, le locataire devra vous répondre dans le mois de la réception de l’avis. Votre temps est précieux, vous aurez plus de temps pour relouer ou renégocier à l’amiable avec votre locataire le cas échéant.

Cela m’amène à vous recommander d’augmenter vos revenus de loyers à chaque année et même de façon minime même de 5$ par unité et cela même si le marché n’a pas augmenté dans votre région. Vous pouvez également négocier certains services supplémentaires avec vos locataires ou apporter des améliorations locatives a leur logement en échange d’un loyer supplémentaire afin de garder les bons locataires.

Prenons le cas d’un immeuble de 20 logements et augmentons les loyers que de 10$ par unité ce qui nous donne 200$ par mois soit 2 400$ par année.

Prenons maintenant 2 400$ et appliquons un taux de capitalisation de 10% ce qui nous donne une augmentation de la valeur économique de l’immeuble de 24 000$.

Supposons maintenant que vous voulez emprunter sur votre équité afin de faire une autre acquisition immobilière et que le pourcentage de mise de fonds requis est de 20%. Cela équivaut à dire qu’avec 24 000$ vous pouvez augmenter votre pouvoir d’acquisition de 120 000$. N’est-ce pas magnifique. Prenons la même formule et voyons les résultats en fonction des hypothèses suivantes :

Augmentation du pouvoir d'achat

Nombre d'unités

Augmentation mensuelle unitaire

Augmentation mensuelle totale

Augmentation annuelle totale

Augmentation valeur économique cap 10%

Augmentation pouvoir d'achat mise de fonds 20%

6

10 $

60 $

720 $

7 200 $

36 000 $

8

15 $

120 $

1 440 $

14 400 $

72 000 $

16

20 $

320 $

3 840 $

38 400 $

192 000 $

24

25 $

600 $

7 200 $

72 000 $

360 000 $

36

30 $

1 080 $

12 960 $

129 600 $

648 000 $

42

35 $

1 470 $

17 640 $

176 400 $

882 000 $

60

40 $

2 400 $

28 800 $

288 000 $

1 440 000 $


Une erreur dans la gestion immobilière de vos baux résidentiels pourrait être très coûteuse, c’est pourquoi il est préférable d’avoir recours aux services professionnels d’un courtier immobilier agréé commercial qui vous conseillera sur la gestion immobilière.

Collaboration spéciale François Maillé, courtier immobilier agréé commercial membre du CCC. Partout au Québec

0 Réponse à “Augmentez vos loyers et augmentez votre pouvoir d'acquisition ”

Laisser un commentaire