Votre inspecteur en bâtiments travaille-t-il réellement pour vous?

Publié le par Ghislain Larochelle ing. MBA Coach et formateur pour immofacile.ca

Sujet(s): Divers

Votre inspecteur en bâtiments travaille-t-il réellement pour vous?

Saviez-vous qu’il existe deux types d’inspecteurs en bâtiments : celui qui travaille pour l’acheteur et celui qui œuvre pour le vendeur? En effet, plusieurs seront choqués de lire ce qui suit, mais c’est pourtant la réalité.

Des résultats parfois catastrophiques
Tandis que certains inspecteurs effectuent leur boulot de manière consciencieuse et honnête, d’autres tournent les coins ronds et accomplissent un boulot médiocre.

Pour le prouver, une célèbre émission télévisée s’est amusée à analyser les rapports effectués par des inspecteurs sur une propriété qui était bourrée de problèmes à la base. Au grand dam de plusieurs téléspectateurs, plusieurs de ces rapports n’ont pas su relever les anomalies de manière juste et professionnelle.

Inspecteurs au service des acheteurs
Ce sont des inspecteurs qui aident souvent à faire baisser les prix par le rapport d’inspection très précis qu’ils produisent. Ils sont minutieux et donnent plein de conseils sur l’état de l’immeuble. On veut les avoir avec nous lors de l’achat d’un immeuble.

Inspecteurs au service des vendeurs
J’ai vendu plusieurs condos au cours des dernières années et souvent je rencontre des inspecteurs qui sont adéquats pour nous les vendeurs. Ceux-ci peuvent effectuer des inspections rapides et passer très peu de temps dans un condo et ne pas vérifier les éléments les plus importants, comme l’état des matériaux, le toit et les aires communes, par exemple. Ce sont les inspecteurs idéals pour les vendeurs, ils ne trouvent souvent pas grand problème.

Dans bien des cas, ces inspecteurs sont des amis ou le beau-frère des acheteurs…

Aucune règlementation
L’une des choses que je déplore, dans le domaine, est qu’il n’y a aucune règlementation gouvernementale permettant de régir la profession d’inspecteur, ce qui veut dire que n’importe qui peut s’improviser inspecteur.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe deux associations professionnelles, soit l’ANIEB (Association nationale des inspecteurs et experts en bâtiments) et l’AIBQ (Association des inspecteurs en bâtiments du Québec), qui ont établi des normes pour permettre aux consommateurs de distinguer les bons des mauvais inspecteurs.

Vous pouvez donc vous y référer pour choisir le vôtre.

Mes recommandations pour bien choisir votre inspecteur :

1. Ne vous fiez pas aux recommandations de vos amis ou des membres de votre famille; ceux-ci ne sont souvent pas les meilleures références en la matière.
2. Demandez plutôt à des professionnels œuvrant dans le domaine de l’immobilier de vous en référer un. Ceux-ci s’y connaissent généralement mieux que les particuliers.
3. Privilégiez les inspecteurs régis par des ordres professionnels, comme les ingénieurs ou les architectes, ou encore les professionnels appartenant à l’une des deux associations mentionnées plus haut.
4. Assurez-vous que l’inspecteur avec lequel vous transigez détient une assurance-responsabilité contre les erreurs ou les omissions.
5. Vérifiez qu’il possède tous les outils nécessaires à la vérification des éléments importants de votre propriété. Méfiez-vous des phrases telles que : « Je ne peux pas vérifier votre toit, je n’ai pas d’échelle »; un inspecteur professionnel possède toujours un tel outil en sa possession.


Immofacile.ca est spécialisée dans le coaching et la formation d’investisseurs débutants ou expérimentés qui désirent acquérir davantage de connaissances sur l’immobilier. Inscrivez-vous à un bulletin bimensuel sur l’immobilier gratuitement en visitant http://www.immofacile.ca/infolettre-gratuite

0 Réponse à “Votre inspecteur en bâtiments travaille-t-il réellement pour vous?”

Laisser un commentaire