Devrais-je endosser le prêt hypothécaire de mon enfant?

Publié le par Ghislain Larochelle ing. MBA Coach et formateur pour immofacile.ca

Sujet(s): Divers

Agé seulement de 23 ans, mon fils désire s’acheter un duplex. Il vient de débuter un travail il y a 1 an à peine. Son salaire est de 50 000$ par année.

Ayant une mise de fonds de 30 000$ économisée avec ses premiers emplois, il a réussi à obtenir un prêt préautorisé de 250 000$, mais le duplex convoité vaut 275 000$.

S’il ne peut accéder seul à l’hypothèque, nous sommes prêts à l'aider. Sans connaître les différentes options, nous pouvons être cosignataires, endosseurs ou autres options. Si nous l'aidons, que suggérez-vous comme option?

Je sais que vous n’aimerez pas ma réponse, car en tant que parent, on veut tous aider nos enfants, mais parfois il est mieux de les laisser voler par leurs propres ailes. L’idéal est de ne pas être cosignataire ou endosseur pour votre fils, car la banque lui autorise un bon montant en préapprobation. Il est toujours mieux de le laisser se débrouiller seul et de ne pas offrir votre aide auprès de la banque s’il est capable de se qualifier lui-même.

Pourquoi ne pas aider son fils?

La raison est bien simple, en aidant votre fils, cela peut vous nuire plus tard lorsque vous désirerez changer de maison, chalet ou vous procurer un immeuble à revenus. Même si vous avez seulement endossé et que votre nom ne figure pas sur les titres de propriété, vous serez considéré comme investisseur dans ce duplex et serez responsable comme lui à 100% de l’hypothèque, même si le duplex est au nom de votre fils.

Par contre, si votre enfant ne se qualifie pas pour une hypothèque, vous n’aurez donc pas le choix de l’aider et la banque voudra voir une implication de votre part. Personnellement, je préfère l’endossement, car en étant cosignataire, votre enfant perd une partie de l’avantage de l’exemption du gain en capital lors de la revente puisqu’il sera propriétaire résidant et vous non.

Que faire si le prix du duplex est plus élevé que le montant préautorisé?

Il faut savoir que lorsqu’une banque vous préautorise pour un duplex de 250 000$, c’est le maximum que votre fils peut acheter avec son revenu. S’il désire acheter un duplex plus cher, il faudra qu’il trouve la différence entre le 250 000$ et le 275 000$, c’est-à-dire 25 000$ par un autre moyen. En tant que parent, vous pouvez l’aider de cette façon en lui faisant un don d’équité qui servira à sa mise de fonds.

Vous n’êtes pas à risque, car vous n’avez pas endossé, vous avez fait un don, mais vous ne devez lui demander aucun pourcentage d’intérêt en retour de ce don.



Conseils :

1- Négocier avec le vendeur pour faire baisser le prix à 250 000$ si possible.
2- Trouver un autre duplex que vous pouvez payer selon le prêt préapprouvé.
3- Consulter un fiscaliste pour vous aider dans cette démarche de soutien à votre enfant.




Immofacile.ca est spécialisée dans le coaching et la formation d’investisseurs ou de courtiers immobiliers débutants ou expérimentés qui désirent acquérir davantage de connaissances sur l’immobilier. Inscrivez-vous à un bulletin bimensuel sur l’immobilier gratuitement en visitant http://www.immofacile.ca/infolettre-gratuite

0 Réponse à “Devrais-je endosser le prêt hypothécaire de mon enfant?”

Laisser un commentaire