Mises en chantier au Québec en octobre 2009

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: SCHL

Mises en chantier au Québec en octobre 2009
Selon les résultats du dernier relevé mensuel effectué par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle a reculé au Québec, au cours du mois dernier, dans les centres de 10 000 habitants et plus. Au total, 3 065 habitations ont été mises en chantier en octobre 2009, comparativement à 4 144 un an auparavant. Le niveau désaisonnalisé annualisé de ce même mois (31 900) représente d’ailleurs un régime moins élevé que celui du mois de septembre (36 100).

Dans les régions métropolitaines de recensement (RMR), les mises en chantier ont
diminué en octobre (2 666 en 2009, par rapport à 3 226 en 2008). La majorité des RMR ont en fait accusé un repli durant cette période. Même son de cloche du côté des grandes agglomérations de recensement (AR) : un recul dans trois de ces cinq AR (-64 % au total), attribuable principalement à une réduction de l’activité dans la catégorie des logements collectifs.

La construction de maisons individuelles a diminué de 15 % comparativement au mois d’octobre 2008, la moitié des RMR ayant enregistré des pertes. Selon l’enquête, les régions de Sherbrooke (-43 %) et de Québec (-19 %) ont présenté les baisses les plus notables. Du côté des RMR où les mises en chantier de maisons individuelles étaient en hausse, les régions de Saguenay et de Trois-Rivières se distinguent avec des croissances de plus de 20 %. L’augmentation observée à Montréal, quoique légère (+8 %), est digne de mention puisqu’il s’agit de la première à y être enregistrée en plus d’un an. « Bien que le rythme de construction des maisons individuelles soit en baisse, un regain d’activité dans ce segment du marché a été constaté au mois d’octobre », affirme Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec.

Les mises en chantier de logements collectifs (maisons jumelées ou en rangée et
appartements) étaient quant à elles en baisse de 31 % par rapport à octobre 2008.
L’activité était encore une fois en baisse dans la majorité des RMR québécoises : en
effet, seules les régions de Saguenay et Trois-Rivières ont enregistré une hausse. Dans le cas des autres centres urbains de 100 000 habitants et plus, l’ampleur des replis variait d’une RMR à l’autre.

Toujours selon l’enquête, les mises en chantier d’habitations au Québec étaient en
baisse dans l’ensemble des marchés visés (propriété absolue, locatif et copropriété), bien que la contraction ait été plus petite dans le créneau de la propriété absolue. En date du 31 octobre 2009, les mises en chantier dans les centres de
10 000 personnes et plus au Québec accusaient un retard de 15 % par rapport à la
même période l’an passé. Ce résultat traduit l’évolution des mises en chantier dans le segment des maisons individuelles (-19 %) et, dans une moindre mesure, dans celui des logements collectifs (-13 %).

Mettant à contribution plus de 60 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un
éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des
données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes.

0 Réponse à “Mises en chantier au Québec en octobre 2009”

Laisser un commentaire