Section: Divers

Rappel : Contrat de déneigement à…vos crayons

Publié le par Me Jean-Olivier Reed

Rappel : Contrat de déneigement à…vos crayons -

Rappel : Contrat de déneigement à…vos crayons

Même si l’hiver vous semble loin, il est déjà temps de penser à soumissionner pour votre service de déneigement. Vous recherchez donc une personne de confiance et vous voulez éviter les complications? Un processus pas toujours simple.
Voici quelques renseignements utiles pour vous aider dans vos démarches afin d’obtenir, dans la mesure du possible, un service de qualité à un coût raisonnable à chaque année.
N'importe qui peut offrir des services de déneigement : autant votre petit voisin armé de sa pelle, qu'une entreprise spécialisée ou un autre commerce pour qui ce travail en est un d'appoint, comme un garagiste ou un paysagiste. Dans cette perspective, il faut être particulièrement prudent. Il faut l’être d’autant plus envers les nouvelles entreprises. Celles-ci peuvent vous offrir des prix moins élevés que ses concurrents pour créer une clientèle mais peuvent aussi fermer leur porte au milieu de l’année dû à un manque de solidité financière. L’expérience et la réputation de la compagnie sont déjà des critères à considérer dans le haut de votre liste.

Assurance des locataires : À quand une obligation pour les locataires?

Publié le par Service des communications

Assurance des locataires : À quand une obligation pour les locataires? -

Assurance des locataires : À quand une obligation pour les locataires?

Il n’y a pas d’obligation dans la loi pour le locataire de souscrire une assurance habitation ou responsabilité.
Vous pouvez donc demander à vos locataires de s'assurer, , vous ne pouvez l'exiger une fois le bail signé. Vous pouvez toutefois en faire une obligation lors d'un nouveau bail. Prenez le temps de bien expliquer l'importance à vos locataires d'être assuré adéquatement.

Bien qu'à première vue plusieurs locataires pensent qu'une assurance n'est pas nécessaire, l'Association des Propriétaires du Québec (APQ) est convaincue qu'il s'agit d'une grave erreur et qu'une assurance-locataire est réellement essentielle pour un locataire.

Les coûts d'une telle assurance sont généralement abordables. En plus, les locataires se munissent d'une protection pour les dommages accidentels.

Faire de votre immeuble un lieu sûr

Publié le par Ghislain Larochelle ing. MBA Coach et formateur pour immofacile.ca

Faire de votre immeuble un lieu sûr -

Faire de votre immeuble un lieu sûr

Lorsqu’il est question de sécurité dans leurs immeubles, plusieurs propriétaires posent le résonnement suivant : « Je suis assuré, donc tout se passera bien. »

Il s’agit certainement d’un bon début. Toutefois, en tant que propriétaire, vous pouvez pousser la démarche un peu plus loin. Dites-vous que la tranquillité d’esprit et la sécurité font également partie de l’offre de service que vous proposez à vos locataires. S’ils se sentent en sécurité, vous maximiserez vos chances de conserver de bons locataires.

Être membre APQ c'est payant!

Publié le par Service des communications

Être membre APQ c'est payant! -

Être membre APQ c'est payant!

Nouveau : partenariat avec Simplex

Grâce à votre adhésion à l’APQ
- 20% sur les prix de location de base
- 15% sur les tarifs de formation

Mieux isoler, c'est payant

Publié le par Service des communications

Une étude de cas réalisée par Logement communautaire d’Ottawa (LCO) illustre à quel point des travaux d'intempérisation relativement simples peuvent être efficaces.

Tirant profit du programme Home Winterproofing d’Enbridge Gas, LCO a choisi quatre ensembles de maisons en rangée pour y effectuer des travaux d'intempérisation. Ces maisons ont toutes été construites entre 1970 et 1974, et chaque ensemble regroupe entre 124 et 209 unités. Mais surtout, les murs des sous-sols de toutes ces maisons n'étaient pas isolés et l'ossature de plancher du rez-de-chaussée était exposée. Après que les évaluateurs énergétiques eurent repéré les fuites d'air, des entrepreneurs ont appliqué un isolant sur les murs de sous-sol extérieurs. Ils ont aussi scellé les colonnes de plomberie et de ventilation ainsi que d’autres ouvertures qui laissaient passer l’air. Les évaluateurs ont ensuite répété leurs tests pour évaluer la consommation d'énergie des maisons après les améliorations.