Montréal : la démographie transformera le marché immobilier

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Immobilier

Source: SCHL

Montréal : la démographie transformera le marché immobilier

Le Grand Montréal connaîtra des changements démographiques importants dans l’avenir. Ces changements influenceront la dynamique du marché immobilier montréalais. La construction résidentielle pourrait ralentir, mais le vieillissement démographique devrait soutenir la demande de logements locatifs et les inscriptions de logements existants.

Francis Cortellino, économiste principal à la SCHL, a participé à la conférence Les Affaires, à Montréal. Devant de nombreux participants, il y a présenté le tout dernier numéro du Marché sous la loupe. Cette conférence réunissant des professionnels de l’habitation a permis d’examiner divers moyens de créer des collectivités stables et abordables dans les prochaines années.

Gros plan sur les faits saillants du Marché sous la loupe :

Marché du neuf : ralentissement en vue

La formation nette de ménages à Montréal diminuera au cours des 20 prochaines années. Cela laisse présager un ralentissement global de la construction résidentielle durant cette période, tant sur l’île de Montréal qu’en banlieue.

En revanche, le vieillissement de la population devrait stimuler les mises en chantier d’appartements (locatifs ou en copropriété).

Marché locatif : demande propulsée par les ménages âgés

La demande de logements locatifs devrait s’accélérer au cours des prochaines années, en partie grâce aux ménages plus âgés. Si elle se concrétise, cette demande devrait favoriser l’écoulement des nombreuses nouvelles unités locatives en construction.

Marché de la revente : le vieillissement démographique soutiendra les inscriptions

Le vieillissement de la population contribuera à faire augmenter le nombre de propriétés existantes mises en vente dans l’avenir. Mais à court terme, ce nombre sera probablement limité. Il faudra peut-être encore plusieurs années avant que les effets du vieillissement démographique se fassent sentir plus concrètement.

Comportement des ménages : facteur clé de l’avenir du marché de l’habitation

La grande question est de savoir si les ménages de demain auront des comportements semblables à ceux de leurs prédécesseurs. Une chose est sûre : leurs comportements auront un effet déterminant sur l’évolution du marché montréalais de l’habitation durant les années à venir.

0 Réponse à “Montréal : la démographie transformera le marché immobilier”

Laisser un commentaire