Indice des prix des logements neufs (Aout 2010)

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: Statistique Canada

Indice des prix des logements neufs (Aout 2010)

L'Indice des prix des logements neufs (IPLN) a progressé de 0,1 % en août après avoir reculé de 0,1 % en juillet.

Toronto et Oshawa, Hamilton et Montréal ont principalement contribué à la hausse mensuelle de l'IPLN en août.

 Évolution de l'Indice des prix des logements neufs

De juillet à août, les hausses des prix les plus importantes ont été enregistrées à Hamilton (+0,9 %), suivie de Windsor et de Winnipeg (+0,4 % dans les deux cas).

À Hamilton, la hausse a été attribuable en partie au fait que les constructeurs se sont déplacés vers de nouveaux secteurs où les frais d'aménagement des terrains sont plus élevés.

À Winnipeg, les prix ont connu une hausse en raison des prix plus élevés du bois et de l'acier, tandis qu'à Windsor, certains constructeurs ont déclaré des coûts d'exploitation plus élevés.

En août, les prix sont demeurés inchangés dans 10 des 21 régions métropolitaines.

Saint John, Fredericton et Moncton, Ottawa–Gatineau, Calgary ainsi que le Grand Sudbury et Thunder Bay ont toutes enregistré des baisses de 0,1 %.

À Saint John, Fredericton et Moncton ainsi qu'à Ottawa–Gatineau, les constructeurs ont enregistré des prix de vente négociés à la baisse en août.

Les constructeurs à Calgary ainsi qu'au Grand Sudbury et Thunder Bay ont réduit leurs prix afin de demeurer concurrentiels.

D'une année à l'autre, l'IPLN a progressé de 2,9 % en août, à la suite d'une hausse identique enregistrée en juillet.

Toronto et Oshawa, Vancouver et Montréal ont contribué le plus à la hausse d'une année à l'autre de l'IPLN en août.

 Regina affiche la plus forte hausse des prix d'une année à l'autre

La plus forte augmentation d'une année à l'autre a été enregistrée à Regina (+6,1 %), suivie de Winnipeg (+5,3 %) et de St. John's (+4,9 %).

Comparativement à août 2009, les prix de vente des entrepreneurs étaient également plus élevés à Ottawa–Gatineau (+4,5 %), à Vancouver (+4,4 %) et à Saskatoon (+3,8 %).

Parmi les 21 régions métropolitaines visées par l'enquête, 4 ont enregistré des baisses sur 12 mois en août, soit Charlottetown (-2,2 %), suivie du Grand Sudbury et Thunder Bay (-1,8 %), de Windsor (-1,3 %) et de Victoria (-0,4 %).

0 Réponse à “Indice des prix des logements neufs (Aout 2010)”

Laisser un commentaire