Trouver de bons deals au-delà de Centris

Publié le par Ghislain Larochelle ing. MBA Coach et formateur pour immofacile.ca

Sujet(s): Divers

Trouver de bons deals au-delà de Centris

Centris, Realtor et compagnie sont de très bons outils pour acheter des maisons et des immeubles à revenus. Or, les bonnes occasions y trouvent preneur dans le temps de le dire.

En tant qu’investisseur immobilier, il faut souvent utiliser d’autres stratégies et faire preuve de créativité afin de faire le meilleur achat possible. Si vous jetez plusieurs lignes à l’eau, vous multiplierez vos chances de tomber sur des aubaines. Voici quelques exemples de stratégies que j’enseigne à mes étudiants.

1- Scrutez les annonces traditionnelles
Beaucoup de personnes utilisent encore les petites annonces afin de vendre leur maison, un terrain ou encore un immeuble.

Un bon point de départ est de scruter les journaux locaux. Bien souvent, plusieurs pages sont exclusivement consacrées aux petites annonces.

Vous pouvez également consulter les sites d’annonces en ligne, tels Kijiji ou Lespac. Plusieurs vendeurs qui souhaitent vendre sans l’aide d’un courtier immobilier commencent par afficher leurs propriétés sur ces sites.

2- Élargissez votre réseau
Si vous élargissez votre réseau, vous maximiserez vos chances de tomber sur des opportunités d’affaires qui en valent le coup. Il existe plusieurs événements dédiés au réseautage d’affaires, ainsi que plusieurs conférences et événements portant sur l’immobilier.

En assistant à ces conférences, vous rencontrerez forcément des vendeurs ainsi que d’autres investisseurs. Qui sait, peut-être tomberez-vous sur l’opportunité d’achat de vos rêves ? Ou encore, vous pourriez y rencontrer des partenaires de choix.

3- Utilisez le Registre foncier du Québec
Le Registre foncier du Québec est un formidable outil pour tout investisseur immobilier. Cette base de données permet d’obtenir de l’information sur tous les immeubles, et offre ainsi des munitions pour mieux négocier ainsi que la possibilité de débusquer les propriétés en voie d’être vendues.

Combien le vendeur a-t-il payé son immeuble ? Quel est le montant d’hypothèque restant sur cet immeuble ? Est-ce que le vendeur est en reprise bancaire ? Qui est réellement le propriétaire de l’immeuble ? Ce sont des questions auxquelles permet de répondre le Registre foncier.

Toutefois, il faut savoir que l’utilisation du Registre coûte 1 $ par fiche consultée, et que sans connaissances sur son utilisation, la facture peut grimper assez rapidement. Une formation sur le sujet pourrait vous faire économiser bien des clics inutiles.

4- Faites votre autopromotion
Affichez-vous ! Faites en sorte que l’on sache que vous êtes motivé à acheter des immeubles, des maisons ou encore des terrains. Ayez toujours en poche des cartes professionnelles affichant votre statut d’investisseur immobilier. Démarquez-vous sur les réseaux sociaux ; Facebook et LinkedIn sont incontournables aujourd’hui si vous souhaitez maximiser votre visibilité.

Si vous souhaitez être vu à tout prix, rien ne vous empêche d’orner votre voiture d’un lettrage faisant la promotion de votre statut d’investisseur, ou encore de porter des vêtements décorés de la même façon.
Bien entendu, ce ne sont là que quelques exemples. Pour trouver des immeubles offerts à bon prix sans passer par les sites de vente traditionnels, il existe autant de méthode que ne vous le permet votre imagination !

0 Réponse à “Trouver de bons deals au-delà de Centris”

Laisser un commentaire