Taxes foncières en France : Là-bas aussi de fortes hausses

Publié le par Service des communications

Sujet(s): Divers

Taxes foncières en France : Là-bas aussi de fortes hausses

En France, L'UNPI (Union nationale des Propriétaires immobiliers) qui représente les propriétaires et copropriétaires immobiliers privés a publié pour la 12e fois le résultat de son Observatoire des taxes foncières 2012-2017.

Il est intéressant de constater que la hausse des taxes foncières ne touche pas seulement le Québec.
Selon les résultats, entre 2012 et 2017 la taxe foncière a augmenté de 11,71 % en moyenne sur le territoire français.

11.71% représente une forte hausse. Pourtant elle est moins élevée que les autres années de référence :
14,04 % (entre 2011 et 2016)
16,42 % (entre 2009 et 2014)
21,17 % (entre 2007 et 2012)

Néanmoins, la hausse de l’impôt foncier demeure cinq fois plus élevée que l’inflation, huit fois plus élevée que l’augmentation des loyers sur la même période, et représente plus de deux mois de loyer en moyenne!

Deux mois de loyer en moyenne

Le système de calcul d’augmentation de loyer au Québec permet en théorie de refléter la hausse du compte de taxes sur la hausse de loyer. Mais en pratique de nombreux propriétaires de logements ne le font pas.

Pour plusieurs propriétaires le taux d'inoccupation est tellement élevé que les propriétaires préfèrent ne pas augmenter beaucoup leur loyer pour conserver leurs locataires.
Et cette décision est compréhensible mais malheureusement le système de la Régie du logement ne les félicitera pas et même ne les encouragera pas.

En effet le système est fait pour que toute hausse de taxes, taxes scolaires, assurance ou travaux majeurs, ne puisse être réclamée que l'année suivante et non étalée sur plusieurs années. Et ce, même si le propriétaire et le locataire s'entendent sur les travaux à venir.

En 2019, plusieurs comptes de taxes foncières risque d'augmenter car un nouveau rôle d'évaluation va entrer en vigueur.
Les taux hypothécaires augmentent, les assurances aussi, les taux pour les travaux majeurs toujours ridiculement bas : un bon cocktail implosif qu'impose la méthode de calcul de la Régie pour le marché locatif!

0 Réponse à “Taxes foncières en France : Là-bas aussi de fortes hausses”

Laisser un commentaire