Construction résidentielle au Québec : hausse de 6 % en août

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: SCHL

Construction résidentielle au Québec : hausse de 6 % en août
Selon les résultats de l'enquête menée en août par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle a connu une remontée au Québec, le mois dernier. Au total, 3 011 logements ont été mis en chantier dans les centres urbains de 10 000 habitants et plus, ce qui représente une augmentation de 6 % par rapport au résultat du mois d'août 2005. De façon globale, cette hausse a été observée pour les deux grands types d'habitations (maisons individuelles et logements collectifs) ainsi que dans plusieurs grands centres urbains de la province. "Le fait que le bilan du mois d'août soit plus élevé que celui du même mois l'an dernier s'explique surtout par la levée de terre de plusieurs résidences pour personnes âgées. Sans ces nouveaux chantiers, le portrait aurait ressemblé à celui observé tout au long de l'année, à savoir un déclin de la construction résidentielle", affirme Kevin Hughes, économiste régional à la SCHL.

Une hausse de 9 % des mises en chantier a été observée dans le segment des maisons individuelles grâce a des progressions importantes du côté des régions de Gatineau (39 %), de Montréal (22 %) et de Québec (18 %). Le dynamisme de ces marchés a entraîné une hausse de 19 % pour l'ensemble des régions de 100 habitants et plus. Pour ce qui est des centres de 50 000 à 99 999 habitants, le bilan (88 mises en chantier) était plutôt stable comparativement au même mois l'an dernier. Ceci étant dit, on a observé une montée importante des mises en chantier dans l'agglomération de St. Jean sur Richelieu (40 mises en chantier contre 16 en août 2005).

Durant cette même période, une progression de 5 % des mises en chantier a été enregistrée dans la catégorie des logements collectifs, pour laquelle 2 034 mises en chantier ont été dénombrées comparativement à 1 937, en août 2005. Comme pour le segment des maisons individuelles, cette hausse est attribuable à celle connue dans les centres de 100 000 habitants et plus. Dans cette catégorie, les régions de Gatineau (193 mises en chantier contre 66 en août 2005) et de Trois-Rivières (55 mises en chantier contre 2 en août 2005) se sont démarquées. Du côté de la région de Montréal une hausse de la construction de logements locatifs s'est combinée à une baisse des mises en chantier de copropriétés, produisant un solde (1 304) légèrement en deçà du bilan d'août 2005. Ailleurs au Québec, l'enquête affiche des reculs dans la région de Québec (-16 %) ainsi que dans l'agglomération de Granby (34 mises en chantier contre 70 en août 2005).

Le cumul annuel des mises en chantier dans les centres urbains s'établit maintenant à 24 376, en baisse de 8 % par rapport aux huit premiers mois de 2005. Le repli s'est fait sentir tant dans le segment des maisons individuelles (-9 %) que dans celui des logements collectifs (-7 %). Il est toujours à noter qu'en dépit du recul, seules les RMR de Montréal (-15 %) et de Québec (-11 %) enregistrent une baisse sur le plan cumulatif.

La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) est l'organisme national responsable de l'habitation au Canada, et ce, depuis plus de 60 ans. Elle contribue à améliorer les conditions de vie et le bien-être des Canadiens par l'entremise de quatre secteurs d'activité : le financement de l'habitation, l'aide au logement, la recherche et la diffusion de l'information, et la promotion des exportations. La SCHL veille à ce que les Canadiens aient accès à un large éventail de logements de qualité, à coût abordable, et elle favorise la création de collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

0 Réponse à “Construction résidentielle au Québec : hausse de 6 % en août”

Laisser un commentaire