Construction résidentielle au Québec : ralentissement de la cadence en août

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: SCHL

Construction résidentielle au Québec : ralentissement de la cadence en août

Le plus récent relevé des mises en chantier effectué par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) indique une croissance beaucoup moins marquée de la construction résidentielle au Québec. En effet, après avoir affiché des hausses de 5 % à 33 % au cours des quatre mois précédents, les mises en chantier n'ont progressé que de 1 % en août. La SCHL a recensé 3 153 nouveaux logements le mois dernier dans les centres urbains (10 000 habitants et plus), soit à peine plus que les 3 110 unités commencées en août 2006.

Les mises en chantier de maisons individuelles ont fait du surplace en août. En effet, seulement 1 066 nouvelles unités ont été commencées, soit cinq de plus que durant la même période l'an dernier. Le résultat est à peine meilleur en ce qui a trait aux logements collectifs, puisque 2 087 unités ont été mises en chantier, soit 2 % de plus qu'en août 2006.

"Ce ralentissement de la cadence ne surprend pas; il était même attendu", mentionne Kevin Hughes, économiste régional à la SCHL. "Les facteurs économiques et démographiques actuels ne peuvent soutenir une forte croissance des mises en chantier à long terme", explique M. Hughes.

Si l'on constate un ralentissement à l'échelle provinciale, il serait faux de croire que toutes les régions suivent la même tendance. Alors que Montréal continue sur sa lancée et enregistre une cinquième hausse mensuelle consécutive, Gatineau change de cap et affiche un recul de 5 % après avoir connu des hausses de plus de 40 % au cours des trois mois précédents. De son côté, Sherbrooke renoue avec la croissance après deux reculs en autant de mois, tandis que Québec contrarie la tendance avec une baisse qui fait suite à deux mois de hausse.

Selon le bilan des huit premiers mois de 2007, les mises en chantier ont progressé de 6 % dans les centres urbains de la province, frôlant les 26 000 unités. Soulignons qu'après seulement huit mois, le niveau d'activité dépasse déjà, et de beaucoup, les niveaux annuels que le Québec a connus entre 1995 et 2001.

Ailleurs au pays, plusieurs provinces enregistrent un recul des mises en chantier. Seules celles de Terre-Neuve-et-Labrador, du Manitoba et de la Saskatchewan affichent une croissance.

La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) est l'organisme national responsable de l'habitation au Canada, et ce, depuis plus de 60 ans. Elle contribue à améliorer les conditions de vie et le bien-être des Canadiens par l'entremise de quatre secteurs d'activité : le financement de l'habitation, l'aide au logement, la recherche et la diffusion de l'information, et la promotion des exportations. La SCHL veille à ce que les Canadiens aient accès à un large éventail de logements de qualité, à coût abordable, et elle favorise la création de collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site http://www.schl.ca/ ou composer le 1-800-668-2642.

0 Réponse à “Construction résidentielle au Québec : ralentissement de la cadence en août”

Laisser un commentaire