Le marché immobilier montréalais de la revente ne montre aucun signe de ralentissement

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Le marché immobilier montréalais de la revente ne montre aucun signe de ralentissement

Malgré une situation économique plus précaire, les ventes de propriétés dans la grande région de Montréal continuent de garder le cap et en août 2009, on n'a constaté aucun signe de ralentissement, en prenant connaissance des données du système MLS. Selon la Chambre immobilière du Grand Montréal, le nombre de transactions a augmenté de 9 % en août 2009 comparativement avec la même période l'an dernier. Le prix médian d'une maison unifamiliale a même augmenté de 6 % si on compare les mêmes périodes.

Michel Beauséjour, le chef de la direction de la CIGM a déclaré : « Les ventes de propriétés résidentielles générant d'importantes retombées économiques, les hausses enregistrées depuis les quatre derniers mois viennent du même coup stimuler l'économie de la région métropolitaine de Montréal ».

En août 2009, 1 674 maisons unifamiliales ont été transigées, une hausse de 5 % par rapport à août 2008. Les ventes de copropriétés ont augmenté de 15 % alors que les ventes des plex ont connu la progression la plus marquée avec une hausse de 17 %.

On mentionne que le marché de la revente montréalais se porte très bien grâce toujours aux bas taux d'intérêt, un marché de l'emploi qui s'améliore et les consommateurs ont de plus en plus confiance.

0 Réponse à “Le marché immobilier montréalais de la revente ne montre aucun signe de ralentissement”

Laisser un commentaire