Mises en chantier au Québec en Aout 2011

Publié le par Association des Propriétaires du Québec

Sujet(s): Immobilier,

Source: SCHL

Mises en chantier au Québec en Aout 2011
Selon les résultats du dernier relevé mensuel effectué par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle a reculé au Québec, au cours du mois dernier, dans les centres de 10 000 habitants et plus. Au total, 2 517 habitations ont été mises en chantier en août 2011, comparativement à 3 036 un an auparavant. Par ailleurs, le rythme désaisonnalisé annualisé de ce même mois (35 400) représente un régime moins élevé que celui du mois de juillet (38 800).

Les résultats d’août portent le cumul annuel des mises en chantier dans les centres urbains au-dessus de la barre des 25 000 unités, mais ce total représente toutefois une baisse de 12 % par rapport aux huit premiers mois de 2010. Ce recul est principalement attribuable au segment des maisons individuelles (-21 %), les mises en chantier de logements collectifs ayant diminué dans une moindre mesure (-7 %).
« Bien que le rythme des mises en chantier de logements collectifs soit toujours relativement élevé, il diminue depuis trois mois maintenant. Plus encore, le nombre de nouveaux chantiers de copropriétés est en baisse depuis deux mois. Compte tenu de l’offre actuelle sur le marché, nous prévoyons que cette tendance se poursuivra », remarque Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec.

Les mises en chantier de maisons individuelles ont reculé de 26 % par rapport au mois d’août 2010. Par ailleurs, le taux désaisonnalisé annualisé d’août s’est chiffré à 9 600, comparativement à 10 100 le mois précédent. À l’exception de la région de Gatineau, toutes les régions métropolitaines de recensement (RMR) de la province ont accusé des pertes. Selon l’enquête, elles ont toutes présenté des baisses notables.

Une baisse de l’activité a été enregistrée du côté des logements collectifs (maisons jumelées et en rangée, appartements), segment dans lequel les mises en chantier sont passées de 2 126, en août 2010, à 1 844, un an plus tard, soit un déclin de 13 %. Plus encore, le niveau désaisonnalisé annualisé d’août s’est chiffré à 25 800, comparativement à 28 700 le mois précédent. Le résultat du mois d’août est attribuable à un recul dans les marchés de Québec, de Montréal et de Gatineau.

Toujours du côté des logements collectifs, les données d’août indiquent que les nouveaux chantiers de copropriétés dans les RMR ont diminué en regard d’août 2010 (-26 %). Les mises en chantier d’habitations destinées au marché des propriétaires et au marché locatif ont encore diminué de façon significative par rapport au même mois de 2010 (-18 % et -33 %, respectivement).

0 Réponse à “Mises en chantier au Québec en Aout 2011”

Laisser un commentaire